Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Château-Thierry

Publié le 1 Décembre 2016 par katenana in PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, AUTRES

Immersion dans l’univers des rapaces à Château-Thierry

Immersion dans l’univers des rapaces à Château-Thierry
Immersion dans l’univers des rapaces à Château-Thierry Si votre ramage, se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois », contait Jean-de-La-Fontaine. Et une chose est sûre, les rapaces sont devenus les rois de la cité des fables. Mais ils ne sont pas arrivés seuls sur leur trône, situé au vieux château. Nicolas, Yann, Dominique, Fanny et Frédérique composent l’équipe des fauconniers et s’occupent chaque jour de près de soixante-dix individus, de vingt-cinq espèces différentes. Cet été, ils seront accompagnés de Quentin et César, deux stagiaires. Et leurs journées ne sont pas de tout repos. Si le lundi est considéré comme « le jour de jeûne » pour tout le monde, y compris les rapaces, l’entraînement reprend dès le mardi matin. « La journée commence vers 8 h 30 environ, confie Nicolas, le responsable animalier du parc. C’est un travail chronophage, les oiseaux nous demandent beaucoup de temps, il faut que l’on soit là pour eux. » Et chaque jour, le même rituel. D’abord, chaque rapace est pesé, puis disposé sur des « perches » afin qu’il puisse prendre l’air et s’occuper un peu de lui. « Personne n’aimerait être enfermé dans une cage à longueur de journée, sourit Yann. Notre objectif est vraiment de les laisser en extérieur le plus possible. Pendant ce temps, ils ont accès à des bacs à eau pour la toilette, et nous, on nettoie les volières. » Une fois la pesée terminée, l’entraînement commence. « Pour ceux qui n’ont pas encore l’habitude, nous les travaillons d’abord au poing, ensuite en filière, ils sont simplement attachés, explique Frédérique. Puis nous passons au poing à poing. » Quand toutes ces étapes sont réalisées, les professionnels posent un porte-émetteur à l’oiseau. « Avant les représentations, nous y ajoutons un émetteur, reprend Yann. Il sert simplement à localiser le volatile une fois en liberté. L’animal ne le sent même pas, et nous l’accrochons à ses plumes. L’intervention est totalement indolore. » Peu de temps avant les visites ou les représentations, les animaux sont replacés dans leurs volières. Et c’est parti pour le show. Non loin de là, au cœur du village de l’An Mil, les moutons prennent du bon temps, quand ils ne sont pas menés par Bandit, l’autre vedette du spectacle castel. Une fois par semaine environ, Christine se charge de les remettre au propre. C’est également elle qui s’occupera de la tonte. Loin des tracas du quotidien, les moutons passent leurs journées dans le parc de détente, afin de prendre l’air, comme leurs collègues à plumes. Spectacle à découvrir au vieux château, du mardi au dimanche, à 15 et 17 heures. Accès à la volière de 14 à 18 heures.
Commenter cet article