Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Aides sociales: la CAF sévèrement tancée

Publié le 17 Janvier 2017 par kate nana in PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, VIE POLITIQUE

Aides sociales: la CAF sévèrement tancée

 

Les oreilles de la Caisse d’allocation familiale ont sifflé. La CAF a subi un réquisitoire de la part de plusieurs élus du conseil départemental de l’Aisne. Le préfet est même alerté.

 

La cérémonie des bons vœux de la CAF fixée au lundi 30 janvier risque d’être sportive. Un conseiller départemental, le Laonnois Fawaz Karimet, propose en effet de la boycotter pour exprimer son mécontentement. Ou qu’un maximum d’élus de l’Aisne s’y rendent en force pour dénoncer les «  dysfonctionnements  » de l’organisme social.

Le premier jour du débat budgétaire de l’assemblée départementale amené à durer au moins jusqu’à aujourd’hui (lire par ailleurs), a donc fait une première victime : la CAF.

 

89 millions d’euros de RSA en 2017

C’est un dossier consacré au RSA (Revenu de solidarité active) qui représente 89 M€ de dépenses pour le département et concerne 17 200 foyers, selon les explications fournies par l’élue de la majorité Isabelle Létrillart, qui a entraîné la réaction de Fawaz Karimet.

«  Il y a un problème à la CAF, quand des dossiers mettent de 8 à 10 mois à cause des va-et-vient ; quand des allocataires baladés subissent des humiliations  », a donné de la voix l’élu d’opposition ex-PS. Le communiste Jean-Luc Lanouilh a repris la balle au bond. «  C’est insupportable ce qui se passe à la CAF, avec les délais et les erreurs graves, a déclaré l’élu chaunois. J’ai l’exemple de cette allocataire dont les droits ont été évalués sans tenir compte de la nouvelle législation sur l’APL. On lui a annoncé 200 à 300 euros de plus de ce qu’il allait toucher. Imaginez sa surprise  ».

Par cet exemple, l’élu communiste a voulu mettre en lumière les dysfonctionnements à la CAF, qu’on imagine débordée vu le contexte économique et social du département, sans pour autant tirer à boulets rouges sur les personnels.

«  Je pense aussi que les problèmes de compression de personnel et de réorganisation de la caisse ne sont pas étrangers au dysfonctionnement, a tenu à préciser Jean-Luc Lanouilh. Je demande un audit de la CAF de l’Aisne parce que c’est une question insupportable qui touche toujours les plus modestes de nos concitoyens  ».

L’élu de Chauny a aussi fait partager la lettre qu’il a adressée le 11 janvier dernier au préfet de l’Aisne, Nicolas Basselier, pour lui faire part de «  la situation très dégradée du fonctionnement de la CAF de l’Aisne  ». Dans cette lettre, il concluait : «  Les politiques d’austérité, les réductions d’effectifs, l’augmentation de la pauvreté sont indéniablement des facteurs aggravants et le mal-être, la souffrance se répandent des deux côtés des guichets  ». Le président du département, Nicolas Fricoteaux (UDI), a promis lui aussi de remonter ces inquiétudes. La prochaine cérémonie des vœux de la CAF ne sera peut-être pas si joyeuse que cela

Commenter cet article