Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Château de Fère en Tardenois

Publié le 28 Mars 2017 par kate nana in PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

Château de Fère en Tardenois


L'histoire du château

Robert, frère du roi Louis VII, rachète vers la fin du XIIe siècle la terre de Fère aux archevêques de Reims. Son fils, Robert II, Comte de Dreux et de Braine, époux de Yolande de Coucy, commence à bâtir la forteresse en 1206.

Elle développe une courtine régulièrement flanquée de tours sur une haute motte artificielle. Il s'agit de la première forteresse connue sans donjon. On notera que les tours, percées d'archères présente au niveau de leurs empattements trois, quatre ou cinq lits dont les assises forment de véritables dents d'engrenage (disposition unique en France).

Le 23 mars 1395, Fère est acheté par Louis d'Orléans. Après l'assassinat du prince en 1407, son capitaine, Alardin de Monzay défend le château contre les Anglais jusqu'en 1424.

Le roi François Ier, petit-fils de Jean d'Orléans, hérite du domaine vers 1514. Il en fait don, en 1528, au Connétable Anne de Montmorency. Mais les travaux qui transforment la forteresse en résidence plus aimable durent encore en 1539.

Un autre trait remarquable du château de Fère est son pont galerie, jetée entre 1555 et 1560 par Jean Bullant sur l'ordre du Connétable. Cette galerie à étage était richement décoré et servait pour les réceptions.

En 1632, Louis XIII fait décapiter Henri II de Montmorency à Toulouse. Ses biens confisqués sont attribués à Henri II de Bourbon, prince de Condé. En 1752, Louise Henriette de Bourbon les apporte en dot à Louis-Philippe d'Orléans. Leur fils, Philippe-Egalité, fait démolir le château. Les matériaux sont adjugés pour 16400 livres en 1779.

Le château fait aujourd'hui l'objet de restauration depuis plusieurs années.

Du vieux château de Fère en Tardenois élevé au XIIIe siècle sur une butte féodale artificielle polygonale et pavée subsiste la base des sept tours ornée d'un dessin en dents d'engrenage. Au XVIe siècle fut construit le célèbre pont à deux galeries jeté sur le fossé entre la poterne et le pavillon d'entrée. C'est la préfiguration du château de Chenonceau. A la mort d'Henri II, dernier duc de Montmorency, le château fut confisqué par le roi Louis XIII, avant d'être démoli par le duc d'Orléans, futur Philippe Égalité.

Commenter cet article