Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #politique actuelle catégorie

De nouveaux diagnostics gaz et électricité pour la sécurité des locataires

Publié le 3 Avril 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE, politique actuelle

De nouveaux diagnostics gaz et électricité pour la sécurité des locataires

 

Les installations électriques défectueuses provoquent 50.000 incendies par an tandis que celles au gaz causent 5000 intoxications. Dès le 1er juillet, les bailleurs devront effectuer de nouveaux diagnostics sur ces deux points.

Ils sont obligatoires depuis 2009 pour la vente de logements de plus de 15 ans, les diagnostics gaz et électricité devront désormais être aussi effectués (à partir du 1er juillet) pour toutes les nouvelles mises en location. Si le délai entre ces deux mesures a été aussi long, c’est que les pouvoirs publics craignaient que l’accumulation de diagnostics techniques obligatoires ne contrarie un peu plus encore les propriétaires bailleurs. Pas sûr que la situation ait évolué pour les propriétaires mais l’impératif de sécurité des locataires a primé.

Selon une étude de l’Observatoire national de la sécurité électrique, 50.000 incendies par an sont de source électrique causant 3000 victimes dont 40 décès par hydrocution. Près des deux tiers (61%) sont liés aux équipements électriques (radiateurs, lave-linge, micro-ondes, lampes…), tandis que 31% sont liés aux installations fixes ou mobiles (prises, multiprises…) et 3% aux installations des parties communes. De son côté, le réseau de diagnostiqueurs Diagamter évalue, dans un livre blanc, à 5000 le nombre d’intoxications dues au gaz chaque année, débouchant sur 100 décès.

Travaux non obligatoires

C’est sur la base de ces éléments que des structures telles que le GRESEL (Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement) ont participé à l’élaboration de ce nouveau diagnostic obligatoire. «Dans 2/3 des logements dont l’installation électrique a plus de 15 ans, on décèle au moins une anomalie, rappelle Françoise Thiébault, secrétaire générale des Associations familiales laïques de Paris et membre du GRESEL. Même si les travaux ne sont pas obligatoires après ce diagnostic, les propriétaires les font faire dans 80% des cas.»

Pour l’instant, Françoise Thiébault œuvre surtout pour la sensibilisation en espérant faire prendre conscience aux bailleurs de leur responsabilité juridique, judiciaire et surtout morale. «La tâche est difficile, estime-t-elle, car les gens n’ont pas conscience de la dangerosité potentielle d’une installation électrique.» La «fée électricité» est un faux ami selon elle et à une époque où l’on utilise tellement d’appareils électriques simultanément, les installations vieillissent prématurément et les incidents liés aux multiprises sont fréquents.

Des problèmes de mise à la terre

Parmi les problèmes les plus fréquemment rencontrés, on trouve des soucis de mise à la terre (dans 80% des installations défectueuses). La situation est d’autant plus délicate que certaines copropriétés ne disposent pas d’un véritable accès à la terre, notamment depuis la disparition des canalisations en plomb sur lesquelles on ne peut plus se raccorder. Dans ce cas, un propriétaire isolé ne peut pas faire grand-chose. Second problème majeur (dans 60% des cas): l’absence de disjoncteurs différentiels sur les circuits électriques du logement.

Avant même l’arrivée du diagnostic électrique obligatoire, le 1er juillet (pour les immeubles dont le permis de construire a été délivré après le 1er janvier 1975), le Gresel conseille aux propriétaires ayant un doute sur leur installation électrique de la faire inspecter en faisant venir un électricien. Il pourra réaliser, si besoin, des travaux de mise aux normes et délivrer une attestation visée par Consuel (association chargée en France du visa obligatoire d’attestations de conformité des installations électriques), faisant office de diagnostic obligatoire. Ce fameux diagnostic sera intégré aux forfaits de diagnostics techniques obligatoires (avec une hausse de tarif à la clé) et aura une validité de 6 ans, en cas de changement de locataire. À compter du 1er janvier 2018, ces nouveaux diagnostics seront obligatoires pour tous les logements quel que soit leur âge.

 

commentaires

les éoliennes bon ou mauvais ?

Publié le 3 Avril 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle

les éoliennes=  perturbes fortement la réceptions tv  , ne sont pas estétiques ,

Un impact sur la qualité de vie

Le bruit est la principale gêne générée par les éoliennes. Il est provoqué par la mécanique à l’intérieur de la nacelle et par les pâles fendant l’air. Ces dernières années, des améliorations techniques ont rendu possible la réduction de ce bruit à un faible niveau : 55 dB au pied d’une éolienne (80 dB correspondent par exemple au bruit à l’intérieur d’une voiture et 130 dB à un marteau-piqueur). Le bruit s’atténue ensuite en fonction de la distance.
Le seuil de nocivité du bruit sur la santé est atteint pour une valeur de 85 dB.

Selon le code de la santé publique, décret n°95-408 d’avril 1995, l’émergence maximale tolérée (différence entre le bruit ambiant et celui du parc éolien) est de 3 décibels la nuit et 5 dB le jour à l’extérieur d’une maison en tenant compte du sens des vents dominants (pour les habitations les plus proches).          impact aussi sur la faune

L’impact des éoliennes sur la faune touche principalement les oiseaux et les chiroptères. Leur implantation peut avoir des conséquences perturbantes sur les voies de migration et sur les corridors entre zones de reproduction, de repos ou d’alimentation (des mortalités ont été observées résultant de la collision avec les éoliennes ou provenant de l’effet déviant des vols vers des lignes électriques). Elle peut également avoir un impact négatif sur la territorialisation des oiseaux au sein même des champs d’éoliennes et aux alentours (effet du bruit). Les incidences de la mise en place de l’équipement et des nouvelles structures de distribution de l’électricité sur les habitats existent également.

1. Observations cliniques sur les Humains:

Déprime, Stress, Irritabilité, Angoisses, Nausées, Troubles du sommeil et du repos, Arythmies cardiaques, Céphalées, Vertiges, Nausées, Nystagmus (oscillations involontaires oculaire), Trémulations (agitation involontaire), Dyspnées (sensation pénible de la respiration), Troubles circulatoires, Troubles visuels, Diarrhées, Acouphènes (bourdonnement d'oreilles) , l'effet stroboscopique peut entraîner des troubles épileptiques, Influence sur la Qualité et Quantité du Sommeil...

commentaires

usine de Vauxrot

Publié le 2 Avril 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, valeurs, politique actuelle

 

commentaires

Mr Bricolage fermera ses portes le 1er avril

Publié le 2 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle, LA SOCIETE

Mr Bricolage fermera ses portes le 1er avril prochain à Saint-Quentin

L’enseigne de bricolage a lancé une opération de liquidation du stock, jusqu’à sa fermeture définitive.
L’enseigne de bricolage a lancé une opération de liquidation du stock, jusqu’à sa fermeture définitive.

C’est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres. La liquidation du stock annoncée du magasin Mr Bricolage situé forum de Picardie, et sa fermeture définitive programmée le samedi 1er avril, attire les clients à la recherche de la bonne affaire.

La semaine dernière, une première opération promotionnelle, avec des ventes à prix bradés de 20 %, a attiré une horde d’acheteurs. Et les rabais ne sont pas finis puisque d’autres campagnes de réduction devraient suivre d’ici la fermeture définitive des portes le samedi 1 er avril.

Des clients rencontrés samedi sont repartis, parfois les mains pleines. Bertrand en a profité pour acheter «  de la peinture extérieure pour refaire ma façade. Mais il y a pas mal de rayons vides. Une vendeuse m’a dit qu’ils n’étaient plus approvisionnés, c’est dommage  », regrettait-il.

Quant à connaître l’avenir du site et celui des salariés, il reste incertain, puisque ni la direction du magasin, ni le service communication de l’enseigne n’ont souhaité s’exprimer.

D’ici là, cependant, la surface commerciale devrait connaître une affluence certaine. De quoi faire le bonheur des clients. Une dernière fois.

commentaires

Hénonville (60) : il offre ses chambres aux SDF sur Facebook. Sa publication cartonne

Publié le 21 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle, LA SOCIETE

Hénonville (60) : il offre ses chambres aux SDF sur Facebook. Sa publication cartonne

Tout est parti du constat simple qu'il fait très froid en ce moment en Picardie, que de nombreux sans-abris n'ont pas de places d'hébergement et que lui a 6 couchages libres à offrir. Il n'en fallait pas plus pour que Facebook s'emballe...

 

© Facebook GérardMonsieurHuîtres

© Facebook GérardMonsieurHuîtres

 

Son profil Facebook est tout en sobriété et ne dit pas grand'chose de lui : son :ie d'habitation à Hénonville dans l'Oise, les photos d'un chat à la mine parfois patibulaire et envahissant (comme tous les chats me direz-vous!!), un pseudo qui n'est autre que son surnom dans son village et le partage d'une annonce postée sur le Bon coin pour la vente de la maison d'un ami...

C'est tout ce que sa page nous qu'on apprend de Gérard MonsieurHuîtres. Pas de publications politiques ou engagées, pas de critique du système, bref rien que du très lisse...Et pourtant, lundi 16 janvier à 23h47, Gérard MonsieurHuîtres poste un statut qui en dit plus sur la personnalité de cet homme que tout le reste de sa page. Une proposition d'une portée humaine énorme mais qui étonne par la simplicité de sa formulation, comme si ce qu'il offre va de soi : 
 


Une proposition sans accent militant, juste de la générosité à l'état brut. Gérard ne pensait pas que les choses s'emballeraient à cette vitesse. C'était compter sans la force des réseaux sociaux : 3 jours après sa publication, le post enregistre 83.400 partages, 23.400 likes et 5.572 commentaires. "Il est parti en Belgique, en Afrique...c'est dingue", s'étonne cet ancien livreur en boulangerie au chômage depuis plusieurs mois qui ne touche actuellement que l'équivalent du SMIC.

Déjà au complet


Le succès est immédiat. A peine 24h après son post, sa publication est devenue virale : plus de 250 demandes d'amis, 23.000 partages, plus de 1.300 commentaires et 5.000 likes....Et ça marche : 2 SDF occupent déjà l'une des chambres laissées libres par les enfants de son ex-compagne. Un couple qui vit dans une voiture près de Beauvais doit arriver ce jeudi soir ainsi qu'une jeune femme à la rue. "Je suis complet, explique Gérard. Une autre personne doit arriver ce matin. Évidemment, c'est provisoire. Mais s'ils partent dans une semaine ou 2, au moins, ils auront eu une semaine ou 2 de répit".
 

"L'individualisme d'aujourd'hui, c'est horrible"


Au téléphone, Gérard a des larmes dans la gorge quand il explique la raison de son geste : "ce qui m'a ému, ce sont tous les gens qui m'ont contacté pour que je les aide et que je ne peux pas aider. Une dame m'a écrit pour me demander de l'héberger : elle dort depuis 3 jours dans la rue avec son fils de 11 ans. Mais elle est à Nîmes. Alors je vais l'appeler cet après-midi pour trouver avec elle une solution".

Puis Gérard parle de colère mais une colère sans violence : "ce qui est inadmissible, c'est que tout le monde pourrait faire ce que je fais. Des petites choses comme ça : tout le monde a un canapé chez soi. Même s'il ne s'ouvre pas, il peut accueillir quelqu'un pour quelques nuits. On peut ouvrir des gymnases, des salles des fêtes pour que personne ne dorme dans le froid. Tout le monde attend tout des autres mais personne ne fait rien pour eux. L'individualisme d'aujourd'hui, c'est horrible".

De nombreux messages de soutien


Un individualisme qui semble avoir un peu craqué sous la force de la générosité de Gérard; et le succès de sa publication semble lui avoir redonné foi en l'Homme : 

commentaires

Chiffres de l'insécurité : la région Hauts-de-France mal classée

Publié le 20 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle

Chiffres de l'insécurité : la région Hauts-de-France mal classée

Les chiffres de l'insécurité et de la délinquance sont tombés. En 2016, la France a connu plus d'homicides qu'en 2015, sans compter les victimes du terrorisme et notre région n'est pas épargné

© MAXPPP
 
En 2016, 892 personnes ont été victimes d’homicide (y compris coups et blessures volontaires suivis de mort). Presque un homicide sur cinq hors vols et règlements de compte a lieu dans la sphère familiale. Hors attentat, il y a donc eu une hausse de 11% des homicides entre 2015 et 2016.

Concernant les coups et blessures volontaires, la région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont les trois régions les plus exposées, avec plus de 4 victimes enregistrées pour 1 000 habitants en 2016. Dans le Nord, 11 751 plaintes ont été enregistrées pour des coups et blessures.

Vols avec armes en baisse

Au niveau de la fréquence des vols avec armes, la région Hauts-de-France ,se classe juste derrière  Ile de France et PACA, avec un peu plus de 0,1 fait pour 1 000 habitants. A noter que dans le Nord, il y a eu 5080 vols de ce type.

Concernant l’intensité des vols violents sans arme, les Hauts-de-France sont particulièrement touchés avec plus de 1,2 vol pour 1 000 habitants. Là le chifre bondit dans le Nord avec 24 944 faits.

Les vols sans violence contre les personnes sont plus fréquents en Île-de-France. Mais notre région est touchée aussi avec 7.8 vols pour 1000 habitants. Globalement, c'est un chiffre en baisse dans les Hauts-de-France, - 400 vols. La baisse est portée par l’Aisne (-12 % soit 400 vols en moins). En revanche, les Hauts-de-France sont particulièrement exposées aux vols d’accessoires sur les véhicules.

Un taux de cambriolage stable

Le taux de cambriolage par logement est plus élevé dans les agglomérations ayant entre 50 0000 et 200 000 habitants. Au-delà de 200 000 habitants, l’intensité des cambriolages bondit et dépasse les 9 cambriolages pour 1 000 logements. Les Hauts-de-France sont la 4ème région la plus touchée, avec 7.9 cambriolages pour 1000 habitants. Une tendance stable. Le Nord a lui seul comptabilise 11 422 cambriolages (+5%) mais les autres départements permettent "l'équilibre" par rapport à 2015.
commentaires

LE CHOMAGE ON NOUS MENT

Publié le 15 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle

 

franceinfo vidéo a ajouté une vidéo : Chômage : en baisse, vraiment ?

On parle de baisse du chômage, mais c'est sans compter les chômeurs de catégorie D, qu'on ne prend pas en compte ! On vous dit tout.

Le chômage sous les différents présidents de la République

de toutes façons on nous manipule à tous les niveaux

 

Les moins de 25 ans restent les premières victimes du chômage, et de loin, avec un taux à 25,1% au troisième trimestre 2016 (25,7% Dom inclus). Le taux de chômage chez les 50 ans et plus, lui, s'établit à 7% (7,2% dans la France entière). Celui des 25-49 ans atteint 8,7% (9% Outre-Mer inclus), soit 0,2 point de moins qu'au second trimestre 2016.

Après avoir fait mieux que les hommes pendant dix-sept trimestres d'affilée, les femmes affichent un taux de chômage égal à celui des hommes, à 9,7%.

A quoi s'attendre d'ici la fin de l'année ? Le nombre de demandeurs d'emploi en France devrait continuer à "baisser modérément" jusqu'à la fin de l'année (-0,1 point) selon l'Insee, pour atteindre 9,5% de la population active en métropole et 9,8% outre-mer compris, selon un point de conjoncture publié par l'institut.

Au 2e trimestre 2016, les trois départements français qui affichent le plus fort taux de chômage sont les Pyrénées Orientales (15,2%), l'Hérault (13,6%) et l'Aisne (13,5%). Dans le premier, le taux de chômage recule de 0,2 point sur trois mois et de 0,4 point sur un an. A l'inverse, les départements aux taux de chômage les plus bas restent le Cantal (6,1%), la Lozère (6,3%) et la Mayenne (6,6%). Ces territoires enregistrent des taux de chômage inférieurs à la moyenne nationale, qui s'établit à 9,6% en France métropolitaine au second trimestre 2016. A noter que le taux de chômage a baissé dans le Cantal (-0,3 point), en Lozère (-0,1 point) et en Mayenne (-0,2 point) par rapport au 1er trimestre












Le chômage sous les différents présidents de la République

chãžmage par prã©sident

Des trois derniers présidents à avoir dirigé la France, c'est Nicolas Sarkozy qui affiche les meilleurs résultats en termes d'emploi. En mars 2008, le taux de chômage en France métropolitaine est à son plus bas depuis janvier 1996, à 6,8%, et même depuis juin 1983. C'est 2,9 points de moins qu'au troisième trimestre 2016. Le plus faible nombre de chômeurs de catégorie A depuis 1996 a lui aussi été enregistré sous le prédécesseur de François Hollande, en février 2008, à 1 983 500 dans la métropole, soit 80% de moins qu'en août 2015.

Au 2e trimestre 2016,, les trois départements français qui affichent le plus fort taux de chômage sont les Pyrénées Orientales (15,2%), l'Hérault (13,6%) et l'Aisne (13,5%). Dans le premier, le taux de chômage recule de 0,2 point sur trois mois et de 0,4 point sur un an. A l'inverse, les départements aux taux de chômage les plus bas restent le Cantal (6,1%), la Lozère (6,3%) et la Mayenne (6,6%). Ces territoires enregistrent des taux de chômage inférieurs à la moyenne nationale, qui s'établit à 9,6% en France métropolitaine au second trimestre 2016. A noter que le taux de chômage a baissé dans le Cantal (-0,3 point), en Lozère (-0,1 point) et en Mayenne (-0,2 point) par rapport au 1er trimestre 2016.

Le chômage sous les différents présidents de la République

chãžmage par prã©sident

Des trois derniers présidents à avoir dirigé la France, c'est Nicolas Sarkozy qui affiche les meilleurs résultats en termes d'emploi. En mars 2008, le taux de chômage en France métropolitaine est à son plus bas depuis janvier 1996, à 6,8%, et même depuis juin 1983. C'est 2,9 points de moins qu'au troisième trimestre 2016. Le plus faible nombre de chômeurs de catégorie A depuis 1996 a lui aussi été enregistré sous le prédécesseur de François Hollande, en février 2008, à 1 983 500 dans la métropole, soit 80% de moins qu'en août 2015.

 

commentaires

la Picardie en vigilance

Publié le 6 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, autres, politique actuelle

Neige et verglas: la Picardie en vigilance orange

Dix-huit départements situés dans le nord de la France sont placés en vigilance orange pour le verglas et la neige, a annoncé vendredi Météo-France, alors qu’une vague de froid s’est installée sur la France.

Les départements, où la plus grande vigilance est recommandée sur les routes, sont: Aisne, Calvados, Eure, Eure-et-Loir, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Paris et la petite couronne, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Essonne, et Val-d’Oise.

Concernant la Picardie, le pic d’alerte est prévu samedi matin.

commentaires

votre patron ne pourra plus vous couvrir en cas d'excès de vitesse

Publié le 6 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, politique actuelle, LA SOCIETE

Bientôt, votre patron ne pourra plus vous couvrir en cas d'excès de vitesse

Dès janvier 2017, les employeurs devront dénoncer leurs employés commettant des excès de vitesse. Ils perdront donc les points sur leur permis... S'il refuse, le patron devra payer jusqu'à 750€. La mesure a du mal à passer chez certains professionnels de la route...

 
 
 
Les patrons obligés de dénoncer les excès de vitesse de leurs salariés ?

Un reportage de Delphine Mouchet, ambulancière ; Régis Godet, gérant d'une société d'ambulances ; Stéphane Cohardy, gérant d'une entreprise de logistique ; Richard Rouanet, chauffeur-livreur ;

 
Etant donné le montant de l'amende prévue en cas de non-dénonciation des salariés, les patrons ne vont sans doute pas hésiter : à partir du 1er janvier prochain, ils devront payer jusqu'à 750€. Pour certaines professions comme les ambulanciers, cette mesure est un non-sens.

Selon le ministère du Travail, les accidents de la route constituent la première cause de mortalité au travail. Selon la Caisse nationale de l’assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnamts), 19 565 accidents routiers ont eu lieu dans le cadre du travail en 2012, tuant 115 personnes et aboutissant à 1 878 incapacités permanentes. 
commentaires

Saint-Quentin

Publié le 6 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, politique actuelle, LA SOCIETE

Saint-Quentin : des feux qui passent au rouge si vous roulez trop vite

Deux nouveaux feux viennent d'être installés à Saint-Quentin. Leur particularité, passer au rouge lorsque les automobilistes roulent trop vite. 

© Maxppp

 

 
Attention à votre vitesse lorsque vous franchissez un feu tricolore à Saint-Quentin... Deux nouveaux feux un peu particuliers viennent d'être installés. Ils passent au rouge si les automobilistes roulent trop vite... 

Une manière de diminuer les incidents, encore trop nombreux, selon la Préfecture, qui ne souhaite pas communiquer sur l'emplacement des feux.

Dans l'Essonne, un radar double fonction est actuellement en test. Il flashe si vous grillez un feu rouge, mais aussi si vous passez trop vite au feu vert... Bientôt le même dispositif en Picardie ? 
commentaires
1 2 3 4 5 6 > >>