Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #tourisme dans l aisne catégorie

Villes et villages à visiter !!

Publié le 3 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne

 

Villes et villages
Laon

 
La Cathédrale, la cité médiévale - 
Soissons

La Cathédrale, l’Abbaye St Jean des Vignes - 
St Nicolas aux Bois

Ancienne abbaye, le logis abbatial subsiste ainsi que le donjon, le Tortoir, prieuré fortifié au XIVème siècle.
Bourguignon Sous Monbavin

Le village des Frères Le Nain (peintres), son vendangeoir et son château.
Saint-Gobain

Domaine de Saint-Gobain (Forêts)

Monuments historiques et musées

Chaillevois

Vendangeoirs (une douzaine)
 
Coucy le Château

Les ruines du Château de Coucy - 

Liesse-Notre-Dame

Notre-Dame de Liesse, Lieu de pèlerinage (La Vierge Noire).
 
Condé
Le Fort de Condé - 
 
Marle

Musée de l’époque mérovingienne - 
 
Prémontré

Ancienne abbaye de Prémontré
 
Septmonts

Le donjon de Septmonts
 
RN 2

Le monument des Crapouillots (1933)
 
 

 

commentaires

à Anizy

Publié le 3 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

PINON .COUCY LE CHATEAU.BLERANCOURT .ANIZY
PINON .COUCY LE CHATEAU.BLERANCOURT .ANIZY
PINON .COUCY LE CHATEAU.BLERANCOURT .ANIZY
PINON .COUCY LE CHATEAU.BLERANCOURT .ANIZY

PINON .COUCY LE CHATEAU.BLERANCOURT .ANIZY

Les châteaux à Anizy

 
 
En 1225, Gérard le Blanc fait construire un château à l’emplacement du moulin de l’Ocq. Il fut détruit par le feu en 1380, et reconstruit par Jean II de Béthune, son seigneur.
En 1540, un nouveau château a été construit par le cardinal Louis 1er de Bourbon Vendôme. Il comprenait un corps principal et 2 pavillons. (Pavillon de l’horloge et pavillon du midi), Louis 1er de Bourbon y reçut le roi François 1er pendant les séjours que fit ce souverain au château de Folembray.
Les princes de Condé, chefs protestants, s’en emparèrent, ensuite, au début des guerres de religion. Ce château inachevé, fut restauré par le cardinal de Rochechouart entre 1778 et 1787, (en pierres et briques). La cour d’honneur, qui séparait le château proprement dit, des écuries, était traversée en biais par la route qui mène à Pinon.
Ce château d’Anizy a en grande partie disparu sous la révolution. En 1914, il en restait, toutefois, un parc avec une pièce d’eau, la façade garnie de pilastres encadrant une grande porte surmontée d’un fronton et un pavillon dans la cour avec 2 tourelles, de chaque côté d’une porte décorée d’un fronton brisé.
Tout cela a été détruit en 1917, après l’évacuation de la ville, comme les 296 maisons de celle-ci.
 

 

Anizy le Château est un village situé dans le département de l’Aisne et la région de Picardie, il fait partie du canton de Laon. La commune compte 1927 habitants depuis le dernier recensement de la population. Anizy le château est situé à 14 km au Sud-Ouest de Laon.

 

commentaires

nouveau site de l'Historial de la Grande Guerre 

Publié le 2 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

Parmi les nombreux projets de rénovation et de développement de l’Historial de la Grande Guerre durant ce centenaire figure la refonte du site Internet. Cette nouvelle version doit permettre une navigation plus fluide et une meilleure compréhension de l’organisation de l’Historial.

 

Le site internet, désormais disponible en 4 langues (français, anglais, allemand et néérlandais), a été entièrement refondu, à la fois sur le fond et sur la forme. Objectif, "être davantage en adéquation avec les attentes de nos visiteurs mais aussi pour les aider à mieux comprendre l’organisation de l’Historial de la Grande Guerre et toute sa richesse culturelle, à travers ses deux sites, son organisation humaine et territoriale, que nous espérons désormais avoir éclairci et que l’on invite à découvrir au travers de ce nouveau site", précise-t-on.

L’Historial version 2.0

L’Historial a également développé ses outils dématérialisés, afin de proposer davantage de contenus aux visiteurs. Il est possible de réécouter des conférences enregistrées, de découvrir des reportages radio. 

Vidéos, interviews ou encore spots de présentation, sont à retrouver sur le profil Viméo de l’Historial ► https://vimeo.com/historial1418
Spots radios, conférences enregistrées, tables rondes, sont à retrouver sur le profil Soundcloud ► https://soundcloud.com/historial14-18/tracks
Les brochures de communication, le programme culturel, sont disponibles sur Calaméo ► http://fr.calameo.com/accounts/4648508
commentaires

chateau-thierry-musee-hotel-Dieu

Publié le 2 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu
chateau-thierry-musee-hotel-Dieu

 

 
Le Trésor de l'Hôtel-Dieu
11 rue du Château02400CHATEAU-THIERRY
+33 3 23 82 91 19

Situé sur le site de l'Hôtel-Dieu fondé au Moyen-Âge par la reine de France Jeanne de Navarre, le musée du Trésor de l'Hôtel-Dieu de Château-Thierry vous accueille pour un voyage dans le temps à la découverte de ses collections. Vous pourrez y découvrir plus de 1 300 œuvres d'art d'une facture exceptionnelle, réparties sur 1 500 mètres carrés d'espaces muséographiés.

Peintures, sculptures, estampes, faïences, orfèvrerie religieuse, paramentique, mobiliers civils et objets ethnologiques... laissez-vous emporter au fil des 18 salles réaménagées dans l'esprit du XVIIe siècle . Avec 12 pièces classées aux Monuments Historiques, il s'agit d'une collection unique qui séduira par sa richesse et sa qualité.

Le musée du Trésor de l'Hôtel-Dieu est ouvert au public avec la collaboration fructueuse mise en place par trois partenaires : le Centre hospitalier, propriétaire des locaux et des collections, la Communauté de Communes de la Région de Château-Thierry, collectivité fournissant le soutien technique et financier au musée, et l'association Arts et Histoire, en charge de l'animation et de la conservation des collections avec le soutien de nombreux mécènes.

Pour voir la vidéo de présentation, cliquez sur l'image ci-dessous

video hotel-dieuLe Trésor de l'Hôtel-Dieu

Le Trésor de l'Hôtel-Dieu

CHATEAU-THIERRY

Découvrez cet ancien hôpital, fondé par la Reine de France, Jeanne de Navarre et datant du XIIème siècle, où mendiants et pèlerins venaient trouver refuge. En compagnie de Stéphanie ou Steven, vous apercevrez toute l’histoire de ce lieu magnifique ainsi que toutes les œuvres qu’il renferme… Un trésor à découvrir au plus vite!

commentaires

les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire

Publié le 1 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE, HISTOIRE

les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire
les carriéres de saint pierre aigle tout un savoir faire

PIERRES NATURELLES POUR 
PARTICULIERS ET PROFESSIONNELS

La Société Nouvelle Saint-Pierre-Aigle fait partie du groupe Les Pierres de Paris, qui est un groupe famillial aux dimensions humaines.

Les Pierres de Paris disposent de plusieurs carrières et de deux usines ( St-Pierre-Aigle et Vassens ).

La S.N St-Pierre-Aigle est située dans la commune de Saint-Pierre-Aigle,dans le département de l' Aisne au Nord-Est de Paris ( à 45min de Roissy CDG ). Nous intervenons dans l'extraction, la transformation et la fourniture de pierres naturelles françaises.

Notre site dispose d'une équipe de spécialistes des pierres naturelles et d'un outil de production très performant (châssis multi-lames, débiteuses numériques, centres d'usinages, polissoirs, tours) ce qui nous permet de répondre à l'ensemble des demandes : éléments massifsdallagerevêtementbalustradescheminéemarbreriemoellons.
Nous fournissons principalement l'ensemble des pierres du bassin parisien, de Saint-Pierre-Aigle, de Saint-Maximin, de Vassens, de la Croix Huyart, mais aussi des pierres de Bourgogne, de la Vienne etc.

Envie d' originalité ? Nous pouvons réaliser différents effets de finition brossés, bouchardés, sablés, adoucis, polis...).

Bénéficiez de l' exclusivité de nos matériaux pour valoriser durablement votre patrimoine et laisser libre cours à votre imagination.

Le Site de Saint-Pierre-Aigle est en activité depuis les années 1970 et a su suivre la modernisation du métier, étoffer largement sa gamme tout en conservant son savoir-faire.

ADRESSE SOCIÉTÉ NOUVELLE SAINT PIERRE AIGLE

1 rue du Jardin 
 02600 Saint Pierre Aigle

Tél. : 03 23 55 81 06 
Fax : 03 23 55 81 30 
Mail : olivier.rambach@gmail.com

La Société Nouvelle Saint-Pierre-Aigle est votre carrière dans le département de l'Aisne. Notre équipe travaille la transformation et la fourniture de pierres naturelles. Nous pouvons intervenir en France et à l'international.

commentaires

accordéoniste de 15 ans fait danser dans les bals musette de l'Aisne

Publié le 1 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, autres

accordéoniste de 15 ans fait danser dans les bals musette de l'Aisne

Mathieu Czensz est accordéoniste depuis ses 6 ans / France 3
Mathieu Czensz est accordéoniste depuis ses 6 ans 

Il s'appelle Mathieu Czensz, il a tout juste 15 ans et certains voient en lui, le nouveau Michel Pruvot. Mathieu passe ses dimanche à animer les bals musette avec son accordéon qui ne le quitte presque jamais. Le jeune homme surprend par sa déxterité et son professionnalisme.

Ses dimanches, il les passe à jouer de l'accordéon dans les bals musettes de l'Aisne. Mathieu Czensz, 15 ans, anime les fêtes du week-end, où l'accordéon est roi ! Le jeune prodige de 15 ans accompagne les danseurs. Certains le voient comme le futur Michel Pruvot, c'est peu dire.

Tout commence lorsqu'à 6 ans, il tombe par hasard sur un accordéon chez ses grands-parents. "J'ai pianoté un peu dessus et tenté quelques mélodies à l'oreille, pour voir", partage Mathieu. Depuis, l'instrument, tout comme ses grands-parents, ne le quittent plus. Ils enchaînent ensemble les bals musette. 

commentaires

SAINT QUENTIN LE BUS PASTEL./

Publié le 1 Février 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE

SAINT QUENTIN  LE BUS  PASTEL./

Saint-Quentin : le réseau de bus Pastel prépare sa révolution

 

Réorganisation des lignes, modernisation du réseau, nouveaux services, les bus de la ville vont connaître des bouleversements significatifs au mois de juin. On vous dit tout.


Les lignes n’ont pas été modifiées depuis vingt-cinq ans et la billétique depuis près d’un demi-siècle. 

Gaël HÉRISSÉ
 
 
 
 

 

« Depuis deux-trois ans, on a perdu des clients, on s’essouffle. » Le constat établit par Joël Grzeziczak, le président des bus Pastel, est partagé par la communauté d’agglomération. Le réseau, qui n’avait pas connu de changements majeurs « depuis 25 ans », va donc subir un important lifting à compter du mois de juin. À commencer par l’organisation des lignes de bus. » « On déroule toutes les lignes pour les rendre plus rapides et plus efficaces », résume le président.

 

Ligne 1

Elle relie le faubourg d’Isle au quartier Europe. Jusqu’à présent, le terminus se faisait rue Boileau. La ligne est prolongée de quelques arrêts jusqu’à Colard-Noël. De l’autre côté, le terminus sud se fera avant le pont de Guise, mais il pourra ponctuellement desservir les arrêts « CTA », « Neuville École » et « Pont-de-Guise » grâce au système à la demande (lire encadré). Surtout, la ligne 1 se veut « la ligne chrono ». « La fréquence de la ligne est améliorée passant de 15 à 12 minutes », a indiqué Joël Grzeziczak jeudi lors d’une réunion d’information. L’intérieur des véhicules sera réaménagé, avec Wifi gratuit, luminaire d’ambiance et diffuseur d’odeurs.

 

Ligne 2

Si le terminus « Harly Centre commercial » ne change pas, la ligne 2 s’arrêtera désormais à Gauchy, au centre commercial Les Setiers (Intermarché) et non plus à Oëstres. Ce prolongement reprendra un tronçon de l’ancienne ligne 6. Le quartier de la Tombelle sera mieux desservi.

 

Ligne 3

Elle est considérablement raccourcie. C’est « la ligne des lycées ». Le terminus ne se fera plus à Neuville, mais à la gare. Pour se rendre à Neuville, il faudra donc prendre le 5. Les bus s’arrêteront à Salicamp (Cora) et non plus au parc des Autoroutes. L’arrêt « Stade Debrésie » sera desservi aux heures d’entraînement et l’arrêt « Cité de la solidarité » aux périodes d’ouverture des Restos du cœur.

 

Ligne 4

Elle est prolongée jusqu’au centre commercial Quentin-de-la-Tour (Auchan). Jusqu’à présent elle s’arrêtait au parc des Autoroutes. Elle y passera toujours, mais sans faire une boucle. Un effort sera fait pour desservir l’Epide et Proméo. De l’autre côté, le terminus se fera à la piscine Jean-Bouin et non plus à Rouvroy. Mais les habitants du village ainsi que les employés de la zone MBK pourront bénéficier du service Déclic, le bus à la demande. Pastel promet une fréquence de passage de 20 minutes maximum au lieu de 30 actuellement.

 

Ligne 5

Elle mélangera les actuelles lignes 3 et 5 pour devenir « Neuville / Centre commercial Quentin-de-la -Tour », en passant par l’hôpital. Là encore, la fréquence sera accélérée et cette ligne desservira mieux la zone du campus universitaire.

 

Ligne 6

La ligne sera raccourcie au sud avec un terminus au centre commercial les Setiers, à Gauchy. Elle reliera le centre commercial Auchan en passant par l’IUT, le centre-ville et la cité de Vermand. La desserte « Oestres/Papillons blancs » se fera désormais par la nouvelle ligne 2.

 

Navette Gauchy

Cette ligne secondaire est une création. Une navette interne à la ville de Gauchy reliera Intermarché au Moulin-de-Tous-Vents en passant par la mairie et les écoles. Les arrêts « E.-Freyssinet », « Le Royeux » et le nouvel arrêt « Route de Chauny », pour desservir Soprocos, pourront être reliés grâce au service à la demande.

 

commentaires

LE PARVIS à    LAON

Publié le 20 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs

LE PARVIS à    LAON

   Très bonne table avec une terrasse fort agréable l'été.

LE PARVIS - RESTAURANT - LAON

Au cœur de la cité médiévale, dans un établissement rénové face à la cathédrale de Laon.

LE PARVIS vous accueille dans une ambiance feutrée et chaleureuse, découvrez notre établissement le temps d’un verre en terrasse ou d'un déjeuner entre amis en plein centre de la ville historique et face à l’impressionnante cathédrale Notre Dame, chef d’œuvre de l’art gothique.

Nous vous proposons des plats régionaux ainsi qu'une variété de plats issus de la cuisine française.

Lors d'événements festifs (Fêtes médiévales, Circuit des vieilles voitures, ...) une cuisine à thème est également proposée. Prendre un verre ou un repas en terrasse face à ce site prestigieux est un moment que vous n'oublierez pas. Pour vos réunions d’affaires et réceptions familiales (signature d’un contrat, dîner d’anniversaire…), nous mettons à votre disposition tous les services et prestations nécessaires.

Horaires

Lundi - Dimanche

09h30 - 22h30

 

 

commentaires

des cervidés de la forêt de Retz

Publié le 20 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE

Partez à la rencontre des cervidés de la forêt de Retz

 
hebergement d'image 

Dimanche, l’association des Amis de la forêt de Retz organisait sa première sortie de l’année ayant pour thème : « Sur les traces des cervidés ».
Les randonneurs, guidés par Jean-François Collet sont revenus satisfaits de ses vingt-cinq kilomètres parcourus dans le massif de Retz où ils ont pu voir plusieurs cerfs et biches ainsi que des sangliers lors de leur promenade hivernale. Lors de cette randonnée à vocation animalière, les températures étaient bien en dessous de la barre du zéro degré centigrades.

Ces marches en pleine nature sont ouvertes à tous. En revanche il faut réserver sa place car elle ne s’effectuent que par petit groupe afin de ne pas effrayer les cervidés. Lors de cette première promenade hivernale seules six personnes (dont deux non adhérents) ont bravé le froid. 
Tél. 06 08 71 38 75.
commentaires

"La Goutte de Lait" - 6 place de Mantoue

Publié le 20 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

SOISSONS 02200

"La Goutte de Lait" - 6 place de Mantoue


Léon Dufour naît à Saint-Lô en 1856. Il fait ses études au Havre et sa médecine à Rouen et Nancy. Médecin social, il va vite prendre conscience que la mortalité infantile qui sévit en Normandie, comme partout, n'est pas une fatalité. Il exerce à Fécamp, proche de sa clientèle composée d’ouvriers pêcheurs et va fonder le 16 juin 1894 « La Goutte de Lait ». Le lait est le premier accusé avec biberons et tétines vecteurs de bactéries entraînant entérites et colites des nourrissons, soit 60 % des décès prématurés chez les bébés. Les découvertes de Pasteur sont déjà faites mais le corps médical n'a conscience ni connaissances. Léon Dufour sera pionnier avant-gardiste. « La Goutte de Lait » essaye de réhabiliter l'allaitement actif mais à Fécamp les femmes travaillent dans les pêcheries conserveries salaisons de morues et poisson. Dufour comprend que c'est au niveau éducatif qu'il faut agir en préconisant l'allaitement artificiel et en humanisant le lait de vache pour essayer de le rapprocher du lait maternel. Il va s'attaquer aux biberons, nids à microbes, en enseignant l'hygiène et la stérilisation des tétines, notions révolutionnaires à l'époque ! Puis il se fait pédagogue, montrant aux mères, femmes et futures mamans, sa collection de biberons, qui sont toujours conservés au musée de la ville "Arts et Enfance" rue du Précieux-Sang. La « La Goutte de Lait » fait distingo social entre les diverses couches de la population, constatant que la mortalité infantile est plus importante dans les milieux pauvres. Les bébés suivis par « La Goutte de Lait » ont une meilleure espérance de vie. L’association s'installe à Paris dans le quartier de Belleville où la mortalité est la plus forte de région parisienne. Il y aura le Congrès International de Paris en 1905, puis l'installation de 200 centres en France jusqu'en 1912. Suivront également une cinquantaine de ces centres en Italie, Allemagne et Russie. L’oeuvre du docteur Dufour s’essoufflera peu à peu car les conditions sanitaires et sociales de la population s’améliorent ; les laits industriels font leur apparition, une nouvelle diététique infantile se met en place avec l’introduction des purées de légumes et de viande. « La Goutte de Lait » fermera à Paris en 1957 et à Fécamp, la dernière, le 1er juillet 1972. Léon Dufour, modeste, désintéressé, mais bienfaiteur de l'humanité, précurseur de puériculture moderne, mourut pauvre en 1928, sans jamais avoir quitté Fécamp, malgré une renommée certaine et grandissante. De son vivant, la ville lui rendit hommage en lui donnant un nom de rue. En 1926, suprême honneur, un morutier le « Léon Dufour » appareille sous ses yeux pour une campagne de pêche.

Située en Picardie, au cœur de l’Aisne et à environ 90 km de Paris, la ville de Soissons s’enorgueillit d’un impressionnant passé historique. Elle est reconnue comme première capitale de la France à la période mérovingienne. Pourquoi chercher plus loin vous y emmène.

A la période mérovingienne, sous le règne du roi franc Clovis, Soissons est reconnue comme première capitale de la France, avant de perdre ce privilège au profit de Paris. 
De cette époque date aussi le célèbre épisode du vase de Soissons, encore sujet à de multiples interprétations de nos jours. C’est aussi dans cette ville qu’en 752, Pépin le Bref est sacré roi. Dans les siècles qui vont suivre, Soissons sera le siège d’innombrables conflits, avant de connaître aux XIIème et XIIIème siècles une période de relative prospérité, autorisant la construction de nombreux édifices d’architecture gothique.
En 1870, la ville est bombardée et les graves dégâts subis entraînent à la fin du XIXème siècle un réaménagement urbain radical. Soissons, victime de sa position stratégique, n’en a pas fini avec les conflits. Située sur la ligne de front durant la Première Guerre Mondiale, à proximité du Chemin des Dames, la cité devient une ville martyre. La reconstruction des années 20 redessine le centre ville et certaines maisons sont reconstruites dans le style art déco.
Aujourd’hui, Soissons met l’accent sur sa richesse patrimoniale qui lui a valu d’être labellisée Ville d’Art et d’Histoire en 1988.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>