Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #tourisme dans l aisne catégorie

A LAON

Publié le 16 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE

LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON
LAON

LAON

L’image contient peut-être : 1 personne, texte, nourriture et intérieur
 

Marché des produits du terroir 
le vendredi 20 janvier 2017 à 15h
dans le cloître de l'abbaye Saint-Martin de Laon

Ce rendez-vous des amoureux des produits locaux est l'occasion de retrouver une fois par mois une vingtaine de producteurs qui font VOTRE gastronomie, dans un cadre exceptionnel, celui du cloître de l'abbaye Saint-Martin de Laon. Alors, si vous privilégiez le locavore et les circuits courts, n'hésitez plus : venez découvrir chaque troisième vendredi du mois produits maraîchers, miel, pâtés et autres délices du terroir de 15h à 19h !

 

commentaires

VILLERS COTTERETS

Publié le 14 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, tourisme dans l aisne

https://www.facebook.com/ParisLaon/videos/1707222072624906/

🎬  la promotion de Villers-Cotterêts, Ville fleurie

La Ville de Villers-Cotterêts participe depuis 2009 au concours des villes et villages fleuris.
Pour sa première participation, la Ville a reçu le Prix du Conseil général.
En 2010, Villers-Cotterêts a reçu le Premier prix dans sa catégorie.

Le jury du concours est particulièrement sensible à la volonté de Villers de faire rimer fleurissement de la ville avec développement durable.

Dans le cadre du respect de la norme
ISO 14001, les responsables des espaces verts privilégient la plantation de plantes vivaces, d’arbustes et de graminées.

L’utilisation de produits phytosanitaires est limitée et la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage est organisée.

 

UNE PREMIÈRE FLEUR POUR VILLERS !

 

Après 5 ans de participation au Concours des Villes et Villages fleuris, la commune vient de décrocher sa première fleur ! Une récompense qui figurera bientôt sur les panneaux d’entrée de ville.
Bravo et merci à l’ensemble des services municipaux qui contribuent chaque jour à embellir notre cité. Merci également aux Cotteréziens qui fleurissent leurs balcons et leurs jardins et qui participent ainsi directement à la qualité de vie dans notre cité !
> Une démarche de fleurissement originale : En matière d’entretien des espaces verts et de fleurissement de la ville, la commune suit une ligne de conduite originale qui a séduit le jury du concours des villes et villages fleuris. En effet, en plus d’embellir la ville, les efforts se concentrent sur la préservation de l’environnement et le développement durable. Cela passe par différentes techniques qui sont devenues systématiques.
> Économies d’eau : c’est l’une des mesures les plus importantes car l’eau est précieuse et chère. Ainsi, les plantations sont sélectionnées en fonction de leurs faibles besoins en eau. Les sols au pied des plantes sont paillés pour éviter l’évaporation. Des récupérateurs d’eau de pluie sont installés dans les cimetières et des cuves récupèrent également l’eau de ruissellement, notamment sous le parking de la gare. Des systèmes d’arrosage automatique qui ne se déclenchent qu’en cas de besoin sont installés sur certains ronds-points.
> Priorité aux vivaces : les plantes vivaces, à l’inverse des plantes annuelles, refleurissent d’une année sur l’autre. Les privilégier nécessite donc moins d’intervention humaine et donc moins de dépenses d’énergie (véhicules et outils à moteur). Pour la beauté des massifs, des annuelles sont tout de même plantées à quelques endroits car elles apportent généralement de belles couleurs.
> Fauchage tardif : certaines zones ne sont tondues qu’une à deux fois par an. Cela favorise le développement de la biodiversité.
> Objectif 0 phyto : le recours aux produits phytosanitaires est en constante diminution. Pour cela la commune recourt à des méthodes alternatives (désherbeur thermique, binage mécanique) dès que cela est possible.
> Le potager de Léo Lagrange : le jury du Concours des Villes et Villages fleuris a notamment été impressionné par le magnifique potager installé au coeur de l’école Léo Lagrange et qui sert d’outil pédagogique pour les élèves. Le prix du jardinage pédagogique avec mention spéciale a d’ailleurs été décerné à l’école. Félicitations à l’ensemble du personnel et aux élèves pour ce travail.
> L’atout ISO 14001 : Depuis 2000, Villers-Cotterêts est certifiée ISO 14001 pour la qualité de son management environnemental. Les exigences de cette norme entretiennent une interaction positive et stimulante dans la stratégie de fleurissement de la ville.
> L’intérêt de la fleur : Une ville fleurie est une commune qui réserve une place prépondérente au végétal dans l'aménagement de sesespaces publics. Pour une commune labellisée, la fleur est avant tout un symbole d'accueil. Cela favorisenotamment le tourisme d’autant que les villes labellisées sont répertoriées sur internet.
L’obtention d’une fleur signifie également une amélioration du cadre de vie des habitants.
> Prochaine étape ? L’objectif est désormais de conserver cette première fleur mais aussi de travailler pour en avoir une deuxième, même si les critères à respecter sont de plus en plus contraignants.Pour poursuivre dans cette voie, la commune envisage de réaliser cette année un inventaire des arbres de la ville pour mieux en maîtriser la gestion.

Villers-Cotterêts, racontée par Stéphane Bern.

commentaires

VAUREZIS 02

Publié le 14 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, HISTOIRE

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

VAUXREZIS, hier vendredi, cérémonie des voeux. Monsieur le maire annonce la manifestation des 18 et 19 mars 2017 et vous donne rendez-vous pour un week-end exceptionnel... reconstitution d'un bivouac allemand avec son infirmerie par l'Association Front Schwein, présence de la cuisine roulante de l'Association de Crouy, EPERON 132, exposition de photos allemandes montrant le village occupé de 1914 à 1917, et... bien d'autres surprises.
Réservez ces dates et partagez sans retenue auprès de vos amis ! 
Commémoration du Centenaire 1917 - 2017...
commentaires

Les banquiers de Dieu

Publié le 14 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, HISTOIRE

Les banquiers de Dieu

Ce film dresse le portrait de “L’empire Béghin”, surnom donné à Beghin-Say, cette grande entreprise sucrière française du Nord, à l'époque du système paternaliste, car « les riches étaient les banquiers de Dieu ». Diffusé lundi 9 janvier après le Grand/Soir 3.

 
 
 
 
Il y avait, d’un côté, les membres dirigeants de la famille Béghin, de l’autre, les habitants de Thumeries. Ce documentaire appréhende les subtilités de ce système qui illustre la relation entre la classe ouvrière et le patronat au début de la Vème République, période durant laquelle un ouvrier connaissait son patron, époque où l’industrie française était le véritable moteur économique du pays.
Les banquiers de Dieu-extrait

Un film documentaire de Louis Malle  -  

commentaires

tempéte du 13 01 2017

Publié le 14 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE

 le 13 janv. 2017

Pierre Lenoble report .Les vents violents de la tempête Egon ont détruit presque entièrement l a rosace de la façade ouest et fortement endommagés l’orgue de la cathédrale Saint-Gervais et Saint Protais de Soissons, dans la nuit du 12 au 13 janvier 2017.La restauration est de la compétence de l’état.
Son ouverture date de 1479.
Pierre Lenoble report Youtube vous apporte des débuts de réponses sur la situation et ses conséquences

 

commentaires

Anizy-le-Château (02) : douze foyers privés d'électricité à cause d'une chute de ligne

Publié le 13 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, autres

Anizy-le-Château (02) : douze foyers privés d'électricité à cause d'une chute de ligne

Les pompiers sont intervenus mercredi soir vers 20h à Anizy-le-Château, dans l'Aisne, suite à une chute de 5 lignes électrique ayant privé 12 foyers d'électricité. L'intervention de techniciens Enedis a permi de rétablir l'électricité vers minuit.

© Google Maps

 

 
La chute d'une ligne électrique rue Coucy à Anizy-le-Château a entraîné la chute de plusieurs autres lignes, dont une d'éclairage public. 12 foyers ont été privés d'électricité une bonne partie de la soirée, jusqu'à l'intervention d'agents Enedis qui ont rétabli le courant aux alentours de minuit. 
en fait Bassoles Aulers -Saint-Gobain et bien d 'autres localités de l Aisne n avaient plus de courant  depuis 22h hier et n ont retrouvé celui-ci que ce soir vers 19h30
les arbres arrachés  tombés sur les lignes  VENDREDI 13  01 2017 NOUS NOUS SOUVIENDRONS
commentaires

Plus de 98.000 foyers privés d'électricité en Picardie

Publié le 13 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE

Plus de 98.000 foyers privés d'électricité en Picardie
A 23h, 60.000 clients Enedis sont sans électricité dans l'Aisne, 26.000 dans la Somme et 12.000 dans l'Oise. En début de soirée, Enedis (ex-ErDF) annonçait 7.000 foyers privés d'électricité jeudi à 20h30 dans les 3 départements.

 Dans l'Aisne, la coupure électrique est due à des chutes d'arbres sur une ligne à haute tension Les problèmes ne sont pas précisément localisés mais diffus dans toute la Picardie. Dans l'Aisne, notamment au sud de Laon, 60.000 foyers sont dans le noir sans chauffage. En effet, une dizaine d'arbres est tombée sur une ligne à haute tension à Billy-sur-Aisne (02).


Dans la Somme, 26.000 foyers, répartis sur 123 communes, sont sans électricité. 

Enfin dans l'Oise, les pompiers sont intervenus près de 150 fois principalement pour des chutes d’arbres ou des ruptures de câbles électriques, selon la préfecture : 12.000 clients sont sans courant dans 80 communes. L'aire d'autoroute d'Assevillers sur l'A1 est également sans électricité ainsi que la gare TGV Haute Picardie.

Une situation qui va perdurer jusqu'à 4h du matin puisque Enedis a décidé d'interrompre les réparations sur le réseau à cause des conditions de travail insécures de ses agents.
 



Les intempéries ont aussi des conséquences sur les transports : le trafic à l’aéroport de Beauvais-Tillé est suspendu et les vols ont été redirigés vers l’aéroport de Lille Lesquin. La SNCF a interrompu le trafic ferroviaire suite à des chutes d’arbres et des problèmes de caténaires.

commentaires

La cathédrale de Soissons (02) endommagée par la tempête

Publié le 13 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs

La cathédrale de Soissons (02) endommagée par la tempête

Vive émotion des paroissiens mais aussi des habitants de Soissons ce matin : la rosace ouest et l'orgue de la cathédrale ont été endommagés par les vents violents de la tempête d'hier soir.

 

© France 3 Picardie/Rémi Vivenot

 

 

C'est la pierre qui fixe ensemble les différents vitraux de la rosace qui n'a pas supporté les rafales de vent : elle a cédé sous la force du vent, entraînant avec elle la majeure partie des vitraux, laissant un vaste trou béant sur la façade ouest de l'édifice. La rosace ouest est détruite à 80%.

Dans leur chute à l'intérieur de la cathédrale, ils ont également endommagé les grandes orgues situées juste derrière la rosace : la tuyauterie est tordue et fortement abîmée par les impacts.

Des représentants du service patrimoine de la mairie de Soissons faisaient l'état des lieux des dégâts ce matin : ils s'élèveraient à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Un périmètre de sécurité a été dressé autour de l'édifice religieux.
commentaires

Légèrement plus d'étudiants donc de futurs médecins

Publié le 12 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs

Numerus clausus en médecine : +3% pour la fac d'Amiens, +20% pour la Catho de Lille

Légèrement plus d'étudiants donc de futurs médecins : le ministère de la Santé augmente le numerus clausus dans certaines facultés dont Amiens et la Catho de Lille.

Photo d'illustration © PHILIPPE HUGUEN / AFP

© PHILIPPE HUGUEN / AFP Photo d'illustration

 

C'est une des plus faibles augmentations en France : 2,91 %. La faculté de médecine d'Amiens est donc en bas du tableau : il y aura 206 étudiants admis en deuxième année en 2017. Il y en avait 200 l'an passé. A Lille, l'Institut catholique bénéficie lui d'une augmentation de 20 % : 130 places, contre 104 en 2016, sont désormais ouvertes cette année.
En revanche, pas de places supplémentaires pour la faculté de Lille 2.

Déserts médicaux : les syndicats sceptiques face à l'augmentation du numerus clausus

"Une mesurette" pour le président du conseil de l'ordre des médecins de la Somme. Le Docteur Henri Foulques précise que "Ce n'est pas une manière de répondre au problème."  Il y a, selon lui, besoin d'une réponse immédiate. Ces jeunes étudiants ne seront opérationnels que d'ici une quinzaine d'années. Pas d'avenir serein sans "refonte du système de santé" argumente le représentant des médecins. Le Docteur Foulques préconise une étude au cas par cas des territoires pour travailler à une réponse sur mesure. 

Des situations variées en Picardie

Territoires sinistrés : l'Aisne et le nord de l'Oise. Manque de généralistes, manque de spécialistes : c'est un parcours du combattant pour se faire soigner. Pour les habitants, le désert médical rejoint le désert tous azimut qui prend place dans ces secteurs. La Somme se porte un peu mieux. Pas de gros déficit de généralistes mais des spécialistes qui manquent hors Amiens. Ces sites ne sont pas suffisamment attractifs pour des médecins qui eux peuvent choisir leur terre d'accueil. 

A l'échelle du pays, le numérus clausus concerne 8 124 places ainsi ouvertes, une hausse de 478 places. Ces places supplémentaires se concentrent "dans des régions déficitaires" en médecins précise le ministère de la Santé qui a publié son Arrêté le 10 janvier.

Voir l'image sur Twitter
 
 
commentaires

Le projet de parc éolien du Mont Benhaut

Publié le 12 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, tourisme dans l aisne, valeurs

Le projet de parc éolien du Mont Benhaut (02) sème la discorde

L'Aisne est un département très prisé des promoteurs éoliens... Hier, c'était le dernier jour de l'enquête publique sur le projet d'un nouveau parc de 13 éoliennes dans la campagne entre Saint-Quentin et Laon... Les tensions entre les défenseurs et les opposants restent inchangé

 
 
 
Le projet de parc éolien du Mont Benhaut (02) sème la discorde

Un reportage d'Eddylia Eugène-Mormin, Marie Benoist et Isabelle Debraye ; avec Marie-Noëlle Poulet, habitante de Chevresis-Monceau ; Jean-Louis Doucy, association Stop Eoliennes 02 ; Jean-Michel Wattier, maire (DVG) de Montigny-sur-Crécy

 
Dernier jour d'enquête pour le projet de parc éolien du Mont Benhaut. Le projet d'implantation d'éoliennes sur 3 communes entre la Vallée de l'Oise et la Vallée de la Serre sème la discorde dans cette partie nord du pays de la Serre.

Dévalorisation des territoires, craintes pour la tranquilité et la santé des habitants contre nécessité économique et démarche écologique : en attendant la décision du préfet, partisans et opposants à l'éolien s'affrontent.

L'association Stop Eolienne 02 dénonce une politique de séduction de la part des promoteurs. "Pour le village de Hauteville par exemple, ils ont assuré qu'il n'y aura aucun impact sur le centre du village. Or, une fois le parc éolien construit, on voit qu'il y a une éolienne en tout premier plan juste derrière le clocher de l'Eglise", déplore Jean-Louis Doucy, membre de l'association.

Les partisans de ces éoliennes, eux, font valoir l'aspect économique pour les villes à faibles revenus. Les éoliennes permettent de booster leur économies, avec 70 000 euros par an pour la Ferté-Chevresis si elle obtient ces 7 éoliennes. Pour la commune voisine de Montigny-sur-Crécy, le montant s'éleverait à 20 000 euros annuels avec 3 machines.
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>