Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #valeurs catégorie

Le tourisme dans les Hauts-de-France

Publié le 30 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs

 Le tourisme dans les Hauts-de-France

commentaires

Au CHU de Chauny, un atelier pour fabriquer ses propres produis d'hygiène

Publié le 24 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, autres, valeurs, tourisme dans l aisne

© France 3

Le meilleur moyen de connaître la composition des produits qui nous entourent au quotidien reste de les fabriquer soi-même ! C'est partant de ce constat que le CHU de Chauny, dans l'Aisne, a décidé d'organiser un atelier pour apprendre à fabriquer ses propres produits d'hygiène.

nous avons tous entendu parler des perturbateurs endocriniens, ces substances qui perturbent le système hormonal (puberté précoce, cancer, infertilité…). Ils sont présents dans nos crèmes, nos gels douche, nos produits ménagers... et sont responsables de bien des dérèglements.

Mardi après-midi, un atelier de sensibilisation et de fabrication de produits ménagers était organisé au CHU de Chauny, dans l'Aisne. De nombreuses femmes enceintes étaient présentes : elles sont les premières concernées.Bernadette vient de se lancer dans la réalisation d'un déodorant entièrement naturel, à base de cire d'abeille : "j'ai plein de recettes que je vois sur les revues mais je n'ose pas entreprendre parce  que j'ai peur de me tromper dans les plantes."

… Et cet atelier est justement fait pour ça. Éveiller les consciences, changer les habitudes et proposer des alternatives… C'est la mission de Stéphanie Cormier depuis bientôt 6 ans.

Dans sa ligne de mire, la multitude de perturbateurs endocriniens présents dans nos produits du quotidien. "Les thiazolinones par exemple sont des antibactériens mais aussi des allergènes exrêmement puissants."
 

  •  
    Dentifrice
     
    Dentifrices, déodorants, crèmes, lingettes pour bébés... des substances "préoccupantes" dans 185 produits
  •  Son public : les assistantes maternelles, parents, et futurs parents qui composent l'entourage des plus fragiles d'entre nous : "on dit que l'enfant est le plus exposé par rapport aux perturbateurs endocriniens."                 
Éplucher les étiquettes

puberté précoce, cancer, infertilité… La liste des dégâts est longue. Pour débusquer les coupables, il faut éplucher les étiquettes et se méfier des faux semblants : "des fois on nous marque sans paraben mais c'est remplacé par d'autres produits chimiques qui ne sont pas bons pour la santé."

Les participants sont avertis. La semaine prochaine, Stéphanie ira à la rencontre des élèves de l'école de sages-femmes d'Amiens. 

commentaires

Pesticides hautement toxiques : un producteur bio picard porte plainte contre l'Espagne

Publié le 24 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, autres, tourisme dans l aisne

Jean-Claude Terlet, maraîcher bio picard installé à Celles-sur-Aisne, près de Soissons, depuis 1981 / © France 3 Picardie

Jean-Claude Terlet, un maraîcher bio picard situé à Celles-sur-Aisne, près de Soissons, porte plainte pour concurrence déloyale contre l'Espagne où les producteurs utilisent des traitements toxiques interdits de longue date par Bruxelles. Il dénonce l'impunité de l'État face à ces pratiques.

 les fraises provenant du sud de l'Espagne sont bien charnues, brillantes, colorées. Cerise sur le gâteau, elles poussent vite et bien. Et pour cause. Plusieurs études ont démontré que des produits interdits par la Commission Européenne étaient utilisés. Les fraisculteurs du sud de l'Espagne ont recours, en grande quantité, à trois pesticides "made in China" très cheap et surtout... très toxiques. 

C'est contre ces pratiques, illégales, que se bat le maraîcher axonnais Jean-Claude Terlet. Lors d'une récente visite en Andalousie, à Huelva plus précisément, le producteur a été effaré de constater l'utilisation de tous ces trois produits pourtant strictement interdits par la Commission Européenne depuis de nombreuses années.  
Ces fraises, on les retrouve à Rungis, où elles défient toute concurrence, puisqu'elles sont vendues à 60 centimes d'euros le kilo. À titre de comparaison, Jean-Claude Terlet, lui, vend ses fraises bio 8 euros le kilo... 

Huelva, on exploite les fraises... et les immigrés

La région de Huelva en Andalousie est la principale région de production de fraises en Europe. Il s'agit d'une culture intensive à base d'engrais dans des sols sablonneux très pauvres et proches de complexes chimiques polluants.

En 2013, une enquête de Générations futures a montré que 100 % des fraises espagnoles étaient contaminées par des résidus de pesticides. 37 molécules différentes ont été trouvées dans les échantillons examinés*, parmi lesquels 8 perturbateurs endocriniens.

commentaires

Palmarès des lycées dans la Somme et l'Oise : comment se classe votre établissement ?

Publié le 24 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, QUOTIDIEN

Le top 10 des lycées dans la Somme et l'Oise (illustration).

Taux de réussite au Bac et valeur ajoutée pour l'accès des élèves de la 2de au Bac dans les lycées professionnels de l'Oise. © Taux de réussite au Bac et valeur ajoutée pour l'accès des élèves de la 2de au Bac dans les lycées professionnels de l'Oise. - Radio France

Taux de réussite au Bac et valeur ajoutée pour l'accès des élèves de la 2de au Bac dans les lycées professionnels de la Somme. - Radio France

L'Education nationale publie ce mercredi le "classement" des lycées en France. France Bleu vous propose de découvrir un top 10 des lycées de la Somme et de l'Oise et notre reportage dans deux établissements amiénois bien classés.

Antoine a 18 ans, il est arrivé au lycée Sainte-Famille d'Amiens en classe première. Depuis plusieurs années, le lycée privée affiche 100% de réussite au baccalauréat. La promesse de bons résultats, c'est ce qui l'a amené à s'y inscrire, mais pas seulement : "Ce qui m'a frappé par rapport à mon ancien lycée, c'est qu'il y a un réel suivi des professeurs pour chaque élève et ils te demandent beaucoup ce que tu veux faire pour t'orienter", ajoute le bachelier en classe de terminale ES. Avec les indicateurs proposés par le ministère de l'Education nationale, le lycée sainte-Famille n'est pourtant pas en tête du palmarès. L'établissement privé perd des points avec le taux d'accès des élèves de seconde jusqu'au baccalauréat, c'est-à-dire la capacité d'un lycée lorsqu'il reçoit ses élèves en seconde de les amener jusqu'au baccalauréat.

 

Le lycée Edouard Branly, lui, se distingue dans le palmarès, si on prend en compte un autre indicateur. Le lycée public, qui fait partie de la Cité scolaire d'Amiens sud, n'affiche pas un taux de réussite au baccalauréat aussi bon que celui de Sainte-Famille. Mais il possède une valeur ajoutée de deux points : le lycée s'attendait à un taux de réussite de 95 % au bac, mais au final, 97% des bacheliers ont réussi leur examen, soit mieux que prévu. Si le lycée attire toujours autant d'élèves, c'est aussi dû à la spécificité de ses filières. Timea, 15 ans, vient de Contay dans la Somme. Elle a choisi ce lycée pour sa filière professionnelle MMV, Métiers de la Mode et du Vêtement. "Il avait l'air plutôt sérieux, on apprenait vraiment la couture par rapport à d'autres lycées, donc ça me semblait l'un des meilleurs", confie l'élève de seconde.

Classements des meilleurs lycées

Quel est le meilleur lycée de la Somme ? Le meilleur lycée de l'Oise ? Comment se classe votre établissement par rapport aux autres lycées de son département ? L'Education nationale révèle ce mercredi le "classement" des lycées en France. Il s'agit d'un "indicateur de résultats des lycées" qui doit permettre d'apprécier le parcours scolaire des élèves de leur entrée au lycée jusqu'au Bac et le caractère plus ou moins sélectif des établissements (voir aussi : la méthodologie expliquée en détails sur le site de l'Education nationale). Autrement dit, il n'y a pas que le taux de réussite au bac qui compte pour savoir si tel ou tel lycée est bon ou mauvais.

Sur la base des données transmises par l'Education nationale, France Bleu vous propose de découvrir ce mercredi un top 10 des lycées de la Somme et de l'Oise en fonction du taux de réussite au bac, pondéré par la valeur ajoutée c'est-à-dire la qualité de l'accompagnement des élèves de la seconde au bac. Quand la valeur ajoutée est négative, cela peut être un indice sur la politique menée par le lycée à l'égard des élèves en difficulté. Quand la valeur ajoutée est positive, cela veut au contraire dire que le lycée mène un travail d'accompagnement plus abouti.

commentaires

la confidentialité de ses comptes

Publié le 23 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, QUOTIDIEN, autres

Résultat de recherche d'images pour "reseaux"

Paramétrer correctement la confidentialité de ses comptes sur les réseaux sociaux est indispensable à une bonne protection de ses données.

Votre compte sur un réseau social a été piraté ? Ne paniquez pas et suivez ces conseils afin de bien réagir, et surtout bien le protéger ensuite.

Vous est-il déjà arrivé de lire des publications surprenantes ou inappropriées envoyées par un ami Facebook jusqu'ici plutôt discret, suivies quelques heures plus tard d'un message de sa part indiquant que son compte a été piraté ?

Personne n'étant à l'abri de ce genre de désagrément, mieux vaut savoir anticiper et répondre rapidement à ces cyber attaques. Car les pirates informatiques sont friands des nombreuses données personnelles figurant sur vos comptes de réseaux sociaux, et les conséquences de leur vol peuvent être lourdes.

Voici une petite feuille de route destinée à vous aider en cas de piratage de vos comptes :
 

Comment savoir si votre compte a été piraté ?

- Votre mot de passe devient invalide du jour au lendemain sans que vous l'ayez modifié.
- Des messages publics ou privés, posts ou tweets ont été envoyés depuis votre compte sans que vous en soyez l'auteur.
- Votre compte connaît une activité inhabituelle sans votre consentement (blocage ou suivi de personnes, désabonnement, etc).
- Vous recevez un message ou une notification du réseau social vous informant que l'adresse email associée à votre compte à été modifiée.
 

Comment réagir en cas de piratage ?

- Contactez immédiatement le réseau social concerné via les formulaires de contact ou les procédures de signalement spécialement mises à disposition des utilisateurs
- Signalez le compte piraté et demandez la réinitialisation de votre mot de passe ;

Si les deux premières démarches n'ont pas abouti (le réseau social a 2 mois pour vous répondre) ou bien si des données personnelles ont été mises en ligne sans votre accord, saisissez la Cnil par l'intermédiaire de formulaires en ligne.
 

Comment mieux protéger vos comptes contre le piratage ?

- Choisissez bien vos mots de passe : il est important que ceux-ci soient longs (au moins 8 caractères), complexes (composé d'au moins 3 types de caractères différents tels que les majuscules, les minuscules, les chiffres et les caractères spéciaux)
- Différents selon les plateformes et non-signifiants (ils ne doivent avoir aucun lien avec vos données personnelles), afin qu'aucune personne ne soit capable de les deviner (consultez les conseils de la Cnil en la matière).

Surtout, ne les communiquez jamais à personne et ne les stockez ni sur votre ordinateur ni sur internet !

Paramétrez le degré de sécurité et de confidentialité de vos comptes : par exemple, activez un dispositif anti intrusion, gràce à l'option de double authentification proposée par la plupart des réseaux sociaux ou le dispositif vous informant lorsqu'une connection à votre compte a été réalisée depuis un terminal inconnu (smartphone, tablette, ordinateur, etc).

Pensez à toujours vous déconnecter, que ce soit des terminaux depuis lesquels vous aviez l'habitude de vous connecter et que vous n'utilisez plus ou même des applications tierces connectées à votre compte (car elles peuvent elles aussi être vulnérables en cas d'attaque).

commentaires

Les abeilles sont en danger

Publié le 23 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, autres, VIE QUOTIDIENNE, tourisme dans l aisne, valeurs

Des apiculteurs passionnés

Sauvons les abeilles

Du miel naturel et bio !

Des ruchers adéquats

Voici un exemple de disparition totale : Dans une région de Chine, conséquence d'un usage intensif des pesticides, les abeilles ont totalement disparu. Les agriculteurs sont obligés d'employer des centaines de personnes pour polliniser eux-mêmes les fleurs des poiriers..

L'abeille en quelques chiffres

Les abeilles et autres insectes pollinisateurs représentent par leur action :

  • la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales
  • la production de plus de trois quarts des cultures dans le monde – majorité des cultures fruitières, légumières, oléagineuses et protéagineuses, de fruits à coques, d’épices et de stimulants (café, cacao)
  • 35 % de la production alimentaire mondiale en tonnage
  • 10 % du chiffre d’affaires de l’agriculture mondiale
  • 153 milliards d’euros par an
  • 20 000 personnes en France dans la filière apicole (miel et autres produits de la ruche), dont 2 000 apiculteurs professionnels
  • 98 000 éleveurs amateurs en France

De l'ordre de 35 000 tonnes par an au début des années 90, la production annuelle française de miel est aujourd'hui d'environ 15 000 tonnes, soit une diminution de plus de 50% sur cette période. Très stable, la consommation annuelle française est de 40 000 tonnes ce qui signifie que nous importons, de divers pays de l'Union Européenne, de Chine, d'Argentine...etc., plus de la moitié du miel que nous consommons. Ce miel d’importation est généralement bien moins cher, mais aussi de qualité très faible, voire dangereux pour la santé et produit dans un objectif de rentabilité maximale, au détriment de l’abeille.

En France, le métier d’apiculteur s’est transmis de génération en génération depuis des centaines d’années. Nous avons donc un réel savoir-faire dans ce domaine et sommes capables de produire localement un miel de grande qualité, respectueux de l’abeille et de notre santé. Alors pourquoi aller l’acheter ailleurs ? Soutenir cette production française, c’est militer pour une apiculture locale, artisanale et durable. Vous ne trouvez donc ici que du miel produit dans notre beau pays par des artisans passionnés par leur métier et amoureux des abeilles.

Des tonnes de miel
 
Affaiblissement des abeilles

Un affaiblissement généralisé des colonies d'abeilles domestiques a été constaté dans de nombreuses régions du monde. Dans d'autres régions une surmortalité, qui affecte probablement aussi les abeilles sauvages, a entraîné des pertes importantes de cheptel.

 

En danger : 35 % de la production mondiale de nourriture

Seules 25 % des cultures ne dépendent pas de l'action des insectes pollinisateurs (les céréales par exemple).

La plupart des cultures fruitières, légumières, oléagineuses, protéagineuses ainsi que celles des fruits à coques, des épices, du café et du cacao sont majoritairement pollinisées par les insectes.

On estime à 153 milliards d'euros par an l'apport mondial de l'action pollinisatrice des insectes.

Affaiblissement des abeilles

Nous sommes confrontés à la perspective d'une perte économique de grande envergure, mais aussi d'une perte écologique majeure, les insectes ne jouant pas dans les écosystèmes le seul rôle de porteurs de pollen mais s'inscrivant dans de multiples chaînes d'interactions utiles - sinon indispensables - aux divers maillons en présence.

A cette perte économique correspondrait un irréversible dommage pour l'ensemble de la biodiversité : combien d'espèces dépendent, totalement ou en partie, d'une nourriture provenant d'espèces végétales qui survivraient difficilement sans pollinisation.

commentaires

Commémorations du centenaire de la destruction du château de Coucy

Publié le 21 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, valeurs, tourisme dans l aisne

© France 3 Picardie

Afin de marquer les cent ans de la destruction du château de Coucy en 1917, la Garde républicaine était présente sur le site médiéval dimanche 19 mars. Une exposition d'archives inédites retrouvées et offertes par les descendants d'un officier allemand est aussi ouverte au public.


Construit au XIIIe siècle, démantelé en 1652, le château de Coucy servit de carrière de pierres jusqu'à son acquisition par Louis-Philippe en 1829, puis par l'État en 1848. Plusieurs architectes, dont Viollet-le-Duc, se succédèrent pour préserver ces ruines uniques dans le paysage de France.

Mais au cours de la Première Guerre mondiale, les quatre tours et le donjon sont détruits par l'armée allemande. Cent ans plus tard, les démonstrations équestres de la Garde républicaine marquent le début des commémorations de la Grande Guerre dans l'Aisne. Et rendent hommage au désastre d'une guerre qui n'a épargné ni les hommes ni les monuments.

Une collection de photographies inédites
C'est aussi l'occasion de se pencher sur des archives inédites qui témoignent de la dernière année d'existence du château en l'état. Le Centre des monuments nationaux a en effet accepté, le 10 décembre 2013, la donation d’un album de photographies consacrées au Château de Coucy. L’album a été remis en 2014 par le petit-fils de son propriétaire, le major Hans Stach von Goltzheim. "Christian Möller et sa femme Marianne ont souhaité, par cette donation et sa diffusion au château de Coucy, effectuer un geste symbolique de pardon devant les désastres de la guerre", indique le site web du château de Coucy

Christian Möller, son épouse Marianne, et sa soeur posent devant les reproductions des photographies du château réalisées en 1916 par leur grand-père, le major Stach von Goltzheim. / © A. Wust / FTV
Christian Möller, son épouse Marianne, et sa soeur posent devant les reproductions des photographies du château réalisées en 1916 par leur grand-père, le major Stach von Goltzheim. / © A. Wust / FTV

 

Un officier photographe
Le major Stach von Goltzheim faisait partie de l’armée d’occupation allemande installée à Coucy en 1916. Plus qu'un outil de réflexion stratégique, son album parait avoir été constitué dans une démarche exclusivement patrimoniale, "à la gloire du monument". L’album comporte 13 photographies montrant le château à la veille de sa destruction.
Prises pendant l’occupation allemande de Coucy, ces belles vues évitent soigneusement de montrer la présence militaire et n’évoquent que la splendeur romantique de ces ruines imposantes, dont la restauration vient de se terminer. Seule, l’abondance de la végétation montre que le site n’est plus entretenu pour accueillir les touristes qui s’y pressaient avant la déclaration de guerre.

Visité par le Kaiser avant sa destruction, Coucy servira ensuite la propagande française pour dénoncer la "barbarie" allemande, puisque l'armée ennemie était capable de saccager un tel patrimoine. Dans le feuilleton "Histoires 1914-1918", nous racontions dans un épisode diffusé en février l'histoire de la destruction des ruines.

Histoires 14-18 : La destruction de Coucy-le-Château
Sources archives : - BDIC Fonds Valois - Pathé Gaumont  - France 3 - D. Patinec

Expositions

Du 19 mars au 31 décembre 2017
"Le château de Coucy en 1917"
et "Coucy : dernière splendeur. Le don Möller"
Renseignements : 03 23 52 71 28
à Coucy-le-Château 

http://www.chateau-coucy.fr/

DU 1ER JANVIER AU 30 AVRIL
Ouvert tous les jours
10.00-13.00 / 14.00-17.30
DU 2 MAI AU 4 SEPTEMBRE
Ouvert tous les jours
10.00-13.00 / 14.00-18.30
DU 5 SEPTEMBRE AU 31 DÉCEMBRE
Ouvert tous les jours
10.00-13.00 / 14.00-17.30

commentaires

la ganterie de Ravenel (60)

Publié le 21 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, valeurs

© France 3 Picardie

Thibaut Rysman et son équipe sont aujourd'hui à Ravenel (60) dans les ateliers d'une ganterie, dont l'activité remonte à la fin du XIXe siècle. Picardie Matin, l activité   de la ganterie de Ravenel (60) existe depuis 1896. Mais la société Gant-Maille, sous sa forme juridique actuelle, n'a été créée qu'en 1975. Les premières activités de l'entreprise étaient la fabrication de gants de ville pour la gente féminine exclusivement et les gants de représentation pour tous les corps constitués de la République.

Désormais, la ganterie Gant-Maille s’est tournée à la fois vers les industries de pointe et du luxe pour lesquelles elle a développé des gammes de gants adaptés en maille coupée et cousue et les services de protection contre les incendies avec des produits anti-feu et anti-chaleur en tissu technique.

commentaires

Monuments de l'Offensive 1918 à Dommiers et Saint Pierre Aigle

Publié le 4 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, HISTOIRE

A seulement une heure de Paris, Soissons et le Soissonnais regorgent de trésors insoupçonnés ! Je découvre les innombrables richesses de ce territoire et ses sites et monuments qui séduisent en visitant le département de l’Aisne si dépaysant

!Dommiers et Saint-Pierre-Aigle sont au cœur des dernières batailles de l’Aisne. 
Entre fin mai et mi juin 1918, pour sauver la forêt de Retz, les premiers chars Renault FT-17 vont recevoir le baptême du feu permettant ainsi de stopper l’avancée ennemie.
Le 18 juillet, près de Villers-Cotterêts, 350 chars Schneider et St Chamond, soutenus par la 2ème division américaine, vont percer le front de Cutry à Saint Pierre Aigle. C’est le début de la retraite allemande.

La Nécropole Militaire du Bois Robert à Ambleny

Située en plein cœur du Pays de la Vallée de l’Aisne, cette nécropole française de la Grande Guerre, d'une surface de 36.400 m², édifiée en 1923, est la plus importante de Picardie. Elle contient 10.601 corps, dont 3.076 en ossuaires, provenant de cimetières militaires situés au sud-ouest de Soissons. On y trouve également les tombes d'un soldat russe, d’un danois et de soixante-seize victimes civiles françaises.

Accès libre. La nécropole est située sur la RN31 près du carrefour de Pontarcher sur l’axe Soissons Compiègne

Le Cimetière Militaire de Vic-sur-Aisne

Durant la grande guerre, on enterra les soldats dans les moindres recoins près des zones de combats. Un premier cimetière avait été installé au bout de la route de Fontenoy au débouché du boyau de Chapeaumont. Puis en novembre 1921, sur proposition de l'autorité militaire, on transféra les corps dans le cimetière de Vic- sur-Aisne. Situé à la sortie du bourg, cette nécropole, de 9.385 m², contient 3.046 corps, dont 932 en ossuaires, ainsi que quatre tombes de la seconde guerre mondiale. Vous pourrez également vous recueillir devant une tombe musulmane, ou a été enterré Ma Yi Pao, engagé dans la légion étrangère et seul Chinois mort pour la France.

Abbaye de Longpont

Ancienne abbaye cistercienne dont les bâtiments ont été transformés en demeure privée ouverte à la visite. Les ruines de l'abbatiale gothique sont entourées d'arbres centenaires. Bâtiments embellis au 18ème siècle - Façade ornée de balcons en ferronnerie - Cellier gothique - Chauffoir à cheminée centrale - Grand escalier du 18ème - Cloître aménagé en jardin et ouvrant sur un grand parc encadré de bois. Eglise paroissiale ouverte. Village pittoresque en lisière de la forêt de Retz.
Ouvert le samedi, le dimanche et les jours fériés, du 15 mars au 31 octobre. Sur rendez-vous pour les groupes.

Château et musée du bois de Montgobert

A Montgobert vous serez séduit tant par l'architecture, véritable archétype du classicisme que par la magie s'échappant du parc. Résidence de Pauline Bonaparte, quartier général pendant la première guerre mondiale, son histoire est riche depuis la fin du XVIIIème siècle.
Dans le château vous trouverez notamment 30 salles présentant des centaines d'outils anciens et des métiers disparus et plusieurs autres traitants de la guerre 14/18 ou encore de la vénerie.
Dans le vaste parc à l'anglaise se trouve le tombeau du Général Leclerc.. Ouvert les dimanches et les jours fériés en mai, juin et septembre. Tous les jours, sauf le samedi, du 1er juillet au 15 août. Groupes sur rendez -vous

47 Allée du Château

02600 Montgobert

Tél : 0323 96 36 69 

 

Circuits du souvenir 14-18 au Sud de la forêt de Retz

 
Ce circuit routier de 30 km au départ de Villers-Cotterêts, vous permettra de découvrir les monuments du souvenir de la Première guerre mondiale, en forêt de Retz en passant par les villages de Fleury, Longpont, Corcy, Dampleux et Oigny-en-Valois.
Du monument aux morts de Villers-Cotterêts, allégorie de la forêt protectrice, au mausolée Van Vollenhoven revivez les événements qui ont marqué l'histoire de notre territoire.

Le document est disponible gratuitement à l'Office de Tourisme de Villers-Cotterêts.

 

Vestiges du château de la folie

une curieuse forteresse rectangulaire se présente à vos yeux. Autrefois appelé le "château du Haut", la Folie vous rappelle que vous êtes en lisière de forêt, dans une feuillée. Même si le château a été anéanti pendant la Première Guerre mondiale, la vue des fossés taillés dans le calcaire est toujours saisissante. Avec les vestiges de ses tours aux angles et le long des courtines, le château de la Folie est représentatif des châteaux royaux du début du XIIIe siècle.
Visite libre.

Route de Fère-en-Tardenois

02220 Braine

Tél : 03 23 54 40 00                                                                                                     

Monument passant arrête-toi

 
Situé entre Vivières et Villers-Cotterêts, au croisement de la route qui mène à l'observatoire du général Mangin, ce monument a été érigé par la mère du sous-lieutenant Georges Edward Cecil en l'honneur de son fils âgé de 18 ans et de ses camarades anglais et irlandais tombés en cet endroit le 1er septembre 1914. Cette sculpture, inspirée d’une stèle du musée de l’Acropole : "Athéna appuyée sur sa lance", représente une mère recueillie sur une tombe militaire.
Georges Edward Cecil est enterré dans le "Guards grave", qui se trouve deux cent mètres plus loin.
commentaires

Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)

Publié le 2 Mars 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs

Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)
Jardin de Picardie : Le Parc du Château de Creuse (80)

C'est à deux pas d'Amiens, dans le petit village de Creuse que se dresse cette belle maison XVIII ème. Du jardin ancien, aucune trace même s'il y a eu là un jardin; en revanche, un parc avec de très beaux arbres, majestueux, qui règnent en maîtres dans le Parc. Anne Marie de Metz et Michel ne pouvaient se contenter de ce Parc. Lorsqu'ils ont repris cette propriété, inlassablement, ils ont planté, d'abord de nouveaux arbres, tout de suite, pour profiter de les voir grandir et ensuite, ils ont investi toute une partie du parc pour créer des chambres à la fois rigoureuse dans la structure, mais opulente dans les plantations... L'occasion d'une belle promenade assurément, et d'une belle rencontre, Anne Marie sera toujours là pour vous expliquer sa passion de la botanique, l'histoire de chaque plante, souvent échangée avec d'autres amis jardiniers... 
Bref, une jardinière généreuse, qui partagera sa passion du jardin, des arbres, des plantes en général et qui vous expliquera aussi tous les projets qu'elle a en tête.
Petit moment de bonheur en tout cas. Un jardin, presque voisin de jardin-jardinier

 

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>