Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #valeurs catégorie

A compter du 1er janvier 2017

Publié le 30 Décembre 2016 par kate nana dans VIE QUOTIDIENNE, autres, valeurs, LA SOCIETE, politique actuelle

A compter du 1er janvier 2017, vous serez tous donneurs d'organes par défaut

La loi Santé votée en décembre dernier prévoit que chaque personne devient un donneur présumé en l’absence de refus exprimé de son vivant. C'est donc un "oui" par défaut qui prévaut, soit une inversion de la règle.

© Maxppp

 

 
La loi Santé votée en décembre dernier prévoit un renforcement du "consentement présumé" au don d'organes tout en ouvrant la voie à d'autres possibilités que le registre national des refus. 

Ainsi, dès l'année prochaine, les personnes qui refusent de donner leurs organes après leur décès pourront s'inscrire en ligne sur le registre national des refus - et non plus seulement par courrier postal, comme actuellement. De plus, elles auront aussi la possibilité d'exprimer leur volonté par un écrit confié à leurs proches, ou même de vive-voix.

Actuellement, une personne peut signifier son refus de donner ses organes en s'inscrivant sur le registre national des refus mais très peu font cette démarche. Lors du décès d'une personne susceptible de donner ses organes, l'équipe médicale doit interroger ce registre puis, si la personne n'est pas inscrite, interroger les proches pour savoir sa position sur le prélèvement d'organes.
 

54 600 personnes vivent ainsi avec un organe greffé 


La plupart du temps, l'entourage ignore le souhait du défunt et un pourcentage relativement élevé des familles - environ un tiers - le refuse. Le nombre de greffes effectuées en France progresse, avec 5.746 opérations de ce type effectuées en 2015. Plus de 54.600 personnes vivent ainsi avec un organe greffé dans le pays.

Mais en raison de son succès et du vieillissement de la population, la liste nationale des personnes en attente de greffe - une bonne moitié concernant le rein -, ne cesse de croître. Elles sont aujourd'hui 21.464, soit plus du double d'il y a une vingtaine d'années, selon l'Agence de biomédecine.
commentaires

Région Hauts-de-France

Publié le 26 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, LA SOCIETE, politique actuelle

Région Hauts-de-France : Proch'Emploi, où en est-on ?

Au cours de la campagne des Régionales, Xavier Bertrand a souhaité mettre la priorité sur l'emploi et la formation.

Suite à son élection, Xavier Bertrand, Président de Région nouvellement élu, a donc comme promis mis en place le nouveau dispositif Proch'Emploi avec un principe très simple : mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi.

 

proche emploi



1 - Les demandeurs d’emploi contactent le numéro vert 0800 02 60 80 (appel gratuit depuis un poste fixe), présentent leurs parcours et précisent leurs attentes en terme d'emploi, de formation.

2 - Les chargés d’information, qui sont des personnels de la Région Hauts-de-France, enregistrent leur demande. Suite à cela et dans les 15 jours qui suivent, les demandeurs d’emploi sont recontactés pour un rendez-vous avec des propositions de solutions adaptées (mise en relation avec des entreprises, financement de formations).

Attention : ce dispositif n'a pas pour vocation à remplacer le service de Pôle Emploi mais d'être un complément, un renfort pour être plus efficace dans une Région très touchée par le chomage et la précarité.

Ce service qu'offre la Région Hauts-de-France est opérationnelle depuis le 5 Janvier 2016. A ce jour, la plateforme a déjà reçu plus de 7 200 appels de demandeurs d’emploi, et reçu plus de 6 000 personnes en entretien.

Parmi elles, 4 100 personnes souhaitent trouver un emploi, 1 900 souhaitent refaire une formation et plus de 700 ont besoin d'un accompagnement spécifique.

Les employeurs se sont également rapprochés du n° vert et 1 900 offres d’emploi ont été recensées sur l'ensemble de la région.

Ce dispositif est jeune mais vu le nombre d'appel en si peut de temps, il est promis à un avenir durable au sein de notre belle et grande Région des Hauts-de-France.

commentaires

Bailleul (80) : Les agriculteurs dénoncent la tyrannie des normes agricoles

Publié le 23 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, autres, valeurs, politique actuelle, LA SOCIETE

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/somme/bailleul-80-les-agriculteurs-denoncent-la-tyrannie-des-normes-agricoles-1090393.html

Bailleul (80) : Les agriculteurs dénoncent la tyrannie des normes agricoles

Les agriculteurs en France n'arrivent plus à s'en sortir avec les nombreuses normes qu'ils rencontrent au quotidien. C'est la conclusion d'un rappport, défendu par le sénateur UDI de la Somme, Daniel Dubois. Exemple à Bailleul dans la Somme avec le témoignage d'un agriculteur

les agriculteurs empêtrés dans des normes de plus en plus nombreuses et de plus en plus restrictives, selon la conclusion d'un rapport parlementaire. © France 3 Picardie

© France 3 Picardie les agriculteurs empêtrés dans des normes de plus en plus nombreuses et de plus en plus restrictives, selon la conclusion d'un rapport parlementaire.

 
Guylain Barbier, agriculteur à Bailleul dans la Somme n'arrête pas de se mettre aux normes. Les zones vulnérables arrivent dans la région. elles représentent la déclinaison française de la directive nitrates. Elle a pour objectif de réduire la pollution des eaux par les nitrates d'origine agricole. Guylain Baebier sera obligé de faire des travaux de mises aux normes . Même si l'Europe apporte dans le cadre de la directive nitrates sa part de subvention, l'agriculteur redoute néanmoins les conséquences économiques sur son exploitation. 
 
Bailleul (80) : les agriculteurs dénoncent l'excès des normes en France

Avec : Guylain Barbier Agriculteur; un reportage de Christian Mirabaud, Laurent Pénichou et Nicolas Duchet

Le Sénateur UDI de la Somme Daniel Dubois est le rapporteur d'un groupe de travail qui réfléchit depuis 2015 à la simplification des normes pour les agriculteurs. Les sénateurs réclament un allègement des contraintes qui pèsent sur l'agriculture. Voici ci-dessous les propositions du rapport présenté mercredi 14 septembre au Sénat. 

Proposition n° 1 : faire adopter un plan de simplification par le Conseil supérieur d’orientation, qui associe l’administration et la profession agricole (CSO) avec des objectifs chiffrés. Et il convient de rendre le plan de simplification opposable aux autres ministères. Il faudrait aussi rendre compte de son exécution une fois par an devant le Parlement.

Proposition n° 2 : organiser l’association systématique de la profession agricole lors de l’élaboration de normes pilotées par d’autres ministères que le ministère de l’agriculture, mais qui peuvent avoir un impact sur le secteur agricole.
 

Bailleul (80) : les agriculteurs dénoncent l'excès des normes en France

Avec : Guylain Barbier Agriculteur; un reportage de Christian Mirabaud, Laurent Pénichou et Nicolas Duchet

Le Sénateur UDI de la Somme Daniel Dubois est le rapporteur d'un groupe de travail qui réfléchit depuis 2015 à la simplification des normes pour les agriculteurs. Les sénateurs réclament un allègement des contraintes qui pèsent sur l'agriculture. Voici ci-dessous les propositions du rapport présenté mercredi 14 septembre au Sénat. 

Proposition n° 1 : faire adopter un plan de simplification par le Conseil supérieur d’orientation, qui associe l’administration et la profession agricole (CSO) avec des objectifs chiffrés. Et il convient de rendre le plan de simplification opposable aux autres ministères. Il faudrait aussi rendre compte de son exécution une fois par an devant le Parlement.

Proposition n° 2 : organiser l’association systématique de la profession agricole lors de l’élaboration de normes pilotées par d’autres ministères que le ministère de l’agriculture, mais qui peuvent avoir un impact sur le secteur agricole.

Proposition n° 3 : faire une analyse d’impact économique systématique sur l’agriculture des nouvelles normes (en construisant des méthodologies d’analyse d’impact, en s’appuyant sur les experts existants : INRA, IRSTEA...).

Proposition n° 4 : pour les normes prises en application de textes communautaires, mettre en place un contrôle approfondi de la sur ou sous-transposition et s’interdire réellement de sur-transposer (éventuellement sous l’égide du SGAE).

Proposition n° 5 : proposer un accompagnement lors de la mise en place des nouvelles normes, en orientant les personnels des services déconcentrés de l’État et des chambres d’agriculture vers ces missions (rédaction de fiches pratiques…).

Proposition n° 6 : développer l’expérimentation des normes avant généralisation (ex : Certiphyto, CEPP).

Proposition n° 7 : faire évoluer les contrôles en agriculture : les idées du rapport Massat comme par exemple le contrôle à blanc à visée pédagogique avant toute sanction et les contrôles groupés, doivent pouvoir être appliquées.

Proposition n° 8 : mettre en place une évaluation ex-post des normes agricoles dans un délai de 3 à 5 ans après leur mise en œuvre et abroger les dispositions ayant un effet négatif ou insuffisant par rapport aux objectifs initiaux.

Proposition n° 9 : faire appliquer le principe voulant qu’une norme agricole créée doit être « gagée » par une norme abrogée.

Proposition n° 10 : faire évoluer les règles de la PAC pour donner une tolérance sur les calculs de surface.

Proposition n° 11 : assouplir les règles en matière de prairies permanentes.

Proposition n° 12 : aligner les exigences en matière d’études d’impact des installations classées agricoles sur le droit européen.

Proposition n° 13 : imposer à l’administration un délai d’instruction pour les installations classées, tout dépassement de délai valant approbation.

Proposition n° 14 : faciliter la mise en place de retenues collinaires en simplifiant la loi sur l’eau.

Proposition n° 15 : différer pour l’agriculture la mise en place du compte pénibilité et la complémentaire santé.

Proposition n° 16 : alléger les exigences en matière de plans d’épandage.

commentaires

Coucy-le-Château (02) n'a plus de fric

Publié le 23 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, tourisme dans l aisne, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, LA SOCIETE, COUCY, HISTOIRE

Patrimoine : Coucy-le-Château (02) n'a plus de fric

http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/aisne/patrimoine-coucy-chateau-02-n-plus-fric-1121031.html

 

Chaque été, le spectacle de son et lumières de Coucy-le-Château Auffrique, dans l'Aisne, attire plus de 10 000 visiteurs les week-ends de juillet. Un superbe show qui n'aura peut-être plus lieu : avec une fréquentation en nette baisse, la saison à venir est en péril. 

 
 
 
Le son et lumières de Coucy-le-Château Auffrique (02) en difficultés financières

Avec : Christian Bigot Pdt Asso. de mise en valeur du château de Coucy; Claudine Saugé Restauratrice à Coucy-le-château (02); Nicolas Fricoteaux Pdt (U.D.I) du Conseil départemental de l'Aisne; un reportage de Rémi Vivenot, Eric Henry

 
Vous vous êtes peut-être rendus au spectacle de son et lumières de Coucy-le-Château, sans savoir qu'il était en danger... Car l'été dernier le public a été deux fois moins nombreux que les saisons précédentes. De quoi mettre en péril la saison prochaine ?

Dons à l'A.M.V.C.C., 7-9 Rue du Pot d'Étain 02380 Coucy-le-Château-Auffrique
commentaires

campagne Boulonnaise

Publié le 20 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, autres

commentaires

Gratin Picard

Publié le 14 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, autres, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, LA SOCIETE

Gratin Picard

©
  • 4 personnes
  • Facile
  • 20 min.+ 45 min. de cuisson
  • Bon marché
  •  
    4/5
  • 70 gr de gruyère allégé
  • 2 cs de moutarde
  • 1 oeuf
  • sel, poivre
  • 1/2 verre(s) d'eau

Préparation

  • 1.

    Dans un bol verser la crème, la moutarde, l'oeuf puis saler et poivrer. Mélanger et ajouter l'eau, mélanger de nouveau et réserver.

  • 2.

    Éplucher les pommes de terre et couper en rondelles très fines, puis procéder de même avec l'oignon. Couper en petit morceaux les tomates et réserver. Dans un tuperware allant au micro onde mettre un fond d'eau et faire pré-cuire les pomme de terre 3 à 5 minutes à 900W.

  • 3.

    Dans un plat à gratin à bord assez haut verser un filet d'huile d'olive au fond du plat puis disposer comme suit:

  • 4.

    Une couche de pomme de terre

  • 5.

    Une couche de viande haché

  • 6.

    Une couche de tomates

  • 7.

    Une couche d'oignon

  • 8.

    Verser la moitié de la sauce et mettre 1/3 du gruyère.

  • 9.

    Puis on recommence avec:

  • 10.

    Deux couches de pomme de terre

  • 11.

    Une couche de viande haché

  • 12.

    Une couche de tomates

  • 13.

    Une couche d'oignon

  • 14.

    Une couche de gruyère

  • 15.

    Une couche de pomme de terre.

  • 16.

    Verser le reste de la sauce et le reste de gruyère, saler, poivrer. Enfourner à 200° pendant 45 minutes.

commentaires

un repas de fétes typiquement picard

Publié le 14 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, autres

Publié le 14 Décembre 2016 par kate nana

Outre la célèbre ficelle picarde, le fromage et les spéculoos sont à l'honneur avec des recettes comme Le Ch'tiramisu, la tarte aux poireaux et maroilles ou encore le crumble de prunes aux spéculoos. Du plat au dessert, la Picardie vous régalera de ses meilleures spécialités.

commentaires

vVOL AU DESSUS DE CHANTILLY

Publié le 13 Décembre 2016 par kate nana dans PICARDIE, valeurs, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE, autres

 

Le soleil étant de retour, ça s'active sur la plateforme ... c'est le moment de s'aventurer dans la zone de CREIL et en profiter pour découvrir CHANTILLY

Soleil d'Octobre
Soleil d'Octobre
Soleil d'Octobre

Camille quant à elle fait un concours de bonnet avec Renaud ...

Soleil d'Octobre
Soleil d'Octobre
commentaires

A 2 heures de Paris un film réalisé en Baie de Somme

Publié le 7 Décembre 2016 par katenana dans PICARDIE, autres, tourisme dans l aisne, valeurs, VIE QUOTIDIENNE

A 2 heures de Paris : par Virginie Verrier en Baie de Somme

Virginie Verrier, Picarde et jeune réalisatrice, a l'ambition de réaliser son premier film qui sera tourné dans notre Région et plus précisément en Baie de Somme.

Virginie souhaite que ce film soit réalisé de la façon la plus indépendante possible. Ce choix lui permettra de préserver sa liberté artistique : casting respecté, scénario non edulcoré, censuré ou formaté.

Toutefois, l'indépendance a un coût et pour cette raison Virginie et son équipe ont besoin de votre participation pour réaliser leur projet. Elle a donc mit sont projet sur le site de financement participatif Ulule :

http://fr.ulule.com/a2hdp/

Ce futur film tourné en grande partie en Baie de Somme aura pour acteur : Fred Testot, Thierry Frémont, Shirley Bousquet, Valérie Mairesse et beaucoup d'autres...
 

 

b2ap3_thumbnail_2hdeparis.jpg
 

Virginie Verrier est Picarde et souhaite faire travailler l'économie locale le temps de son tournage. Le film permettra également la promotion de notre belle Région et de sa Baie de Somme.

A 2 heures de Paris débutera son tournage à l'automne. Si vous souhaitez suivre la préparation du film et être au courant des dernières actualités du projet rendez-vous sur la page Facebook dédiée :

https://www.facebook.com/pages/A-2-heures-de-Paris/338611189667383?fref=ts

Virginie Verrier est également membre de #‎MaPicardie : http://www.mapicardie.fr/reseau/1782-verrier/profile.html et le groupe dédié au film est ici : http://www.mapicardie.fr/reseau/groups/viewgroup/124-a-2-heures-de-paris.html

À 2 heures de Paris, projet crowdfunding

À 2 HEURES DE PARIS – Un road movie audacieux et charnel

Quoi de mieux qu’une bonne comédie au fond de son lit… « À 2 heures de Paris » est bien parti pour égayer vos soirées ! Cette comédie prometteuse est en ce moment en campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. « À 2 heures de Paris » réunit tous les critères d’un bon film : un casting de choc avec Fred Testot, Thierry Frémont, Elodie Navarre, Shirley Bousquet, et bien d’autres ! Scénario… Sidonie, mère célibataire d’une ado, décide de satisfaire la curiosité de sa fille en partant à la recherche de son père. Direction la Baie de Somme, lieu d’enfance de Sidonie, pour enquêter sur les 5 pères potentiels de sa fille. Un road-trip qui va rassembler une bonne dose d’humour mais aussi d’émotions.

Grâce à vos dons, l’équipe pourra démarrer le tournage « à l’arrache », comme ils disent, dans des conditions extrêmes, mais ils ont de la volonté alors tout est possible !

Faites donc vos dons si vous souhaitez voir ce film sur vos écrans. Pour 25€, vous recevrez un accès VIP au journal de bord du film, des exclus du film, 2 places cinéma et la making-of et les scènes coupées en avant première. Pour 85€, vous aurez la chance d’assister à une répétition avec les comédiens principaux et la réalisatrice, ou encore pour 650€, vous deviendrez figurant et déjeunerez avec l’équipe du film !

 

b2ap3_thumbnail_decor-film.png
 
 
 
 
commentaires

Hauts-de-France  emploi

Publié le 7 Décembre 2016 par katenana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, AUTRES, LA SOCIETE, QUOTIDIEN

Région Hauts-de-France 

Au cours de la campagne des Régionales, Xavier Bertrand a souhaité mettre la priorité sur l'emploi et la formation.

Suite à son élection, Xavier Bertrand, Président de Région nouvellement élu, a donc comme promis mis en place le nouveau dispositif Proch'Emploi avec un principe très simple : mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi.

 

proche emploi



1 - Les demandeurs d’emploi contactent le numéro vert 0800 02 60 80 (appel gratuit depuis un poste fixe), présentent leurs parcours et précisent leurs attentes en terme d'emploi, de formation.

2 - Les chargés d’information, qui sont des personnels de la Région Hauts-de-France, enregistrent leur demande. Suite à cela et dans les 15 jours qui suivent, les demandeurs d’emploi sont recontactés pour un rendez-vous avec des propositions de solutions adaptées (mise en relation avec des entreprises, financement de formations).

Attention : ce dispositif n'a pas pour vocation à remplacer le service de Pôle Emploi mais d'être un complément, un renfort pour être plus efficace dans une Région très touchée par le chomage et la précarité.

Ce service qu'offre la Région Hauts-de-France est opérationnelle depuis le 5 Janvier 2016. A ce jour, la plateforme a déjà reçu plus de 7 200 appels de demandeurs d’emploi, et reçu plus de 6 000 personnes en entretien.

Parmi elles, 4 100 personnes souhaitent trouver un emploi, 1 900 souhaitent refaire une formation et plus de 700 ont besoin d'un accompagnement spécifique.

Les employeurs se sont également rapprochés du n° vert et 1 900 offres d’emploi ont été recensées sur l'ensemble de la région.

Ce dispositif est jeune mais vu le nombre d'appel en si peut de temps, il est promis à un avenir durable au sein de notre belle et grande Région des Hauts-de-France.

En conclusion, si vous recherchez un emploi, une formation ou vous êtes une entreprise avec des offres à pourvoir, contactez le numéro vert

0800 02 60 80.

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>