Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

Articles avec #vie quotidienne catégorie

PRÉCARITÉ - François Hollande n'aura pas réussi à inverser la courbe du "mal-logement"

Publié le 31 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, autres, LA SOCIETE

PRÉCARITÉ - François Hollande n'aura pas réussi à inverser la courbe du "mal-logement"

PRÉCARITÉ 

 
 
Près de 12 millions de Français ont du mal à régler leurs factures d’électricité et de gaz, selon l’Observatoire national de la précarité énergétique. 
 

Les sans-abri contraints de dormir dehors choquent les consciences, surtout lorsque le thermomètre descend. Ils ne sont pourtant que la face la plus visible de la crise du logement en France. Le rapport annuel de la Fondation Abbé-Pierre (FAP), publié mardi 31 janvier, estime que près de 4 millions de personnes sont « mal logées » et plus de 12 millions en situation de fragilité par rapport au logement.Parmi les points positifs, la Fondation Abbé Pierre estime, en revanche, que la loi portée par Cécile Duflot "a participé à un rééquilibrage des rapports entre bailleurs et locataires de logements loués vides ou meublés et protège davantage les locataires menacés d’expulsion, en prolongeant la trêve hivernale". Le rapport cite également l'encadrement des loyers qui a des "effets concrets et directs, sonnants et trébuchants, pour les ménages", et qu'il est "indispensable de renforcer".

Afin de combattre efficacement le mal-logement, la Fondation Abbé Pierre émet quinze propositions, parmi lesquelles la production de 150.000 logements sociaux par an accessibles aux plus modestes, la mobilisation du parc privé à des fins sociales, la mise en place d'une politique plus précoce de prévention des expulsions ou encore la résorption des "passoires thermiques" (logements mal isolés).

commentaires

LE SMIC BRUT

Publié le 30 Janvier 2017 par kate nana dans VIE QUOTIDIENNE, valeurs, PICARDIE

LE SMIC BRUT

Pour un traitement rapide, scannez vos documents et envoyez-les via votre espace personnel

Téléchargez-les depuis votre espace personnel et transmettez-les à Pôle emploi sans vous déplacer !

 

 Vos documents sont traités plus rapidement et sont conservés dans votre espace sécurisé.

Envoyez :

  • votre actualisation mensuelle et vos bulletins de salaire
  • vos attestations employeurs ou formulaire U1 pour un traitement plus rapide de votre demande d’allocation
  • votre changement de situation (changement d'adresse...)
  • votre absence à RDV (justificatifs d'absence...)
  • vos arrêts de travail
  • votre recours gracieux (demande de recours, justificatifs d'absence à RDV...)
  • vos demandes d’aides à la mobilité (justificatifs de présence...)

Ce service va progressivement se développer et concernera de plus en plus de documents ou de situation.

Les + de ce service

  • vous pouvez suivre en ligne le traitement des documents transmis grâce à un tableau de bord
  • toute image de bonne qualité est acceptée, y compris une photographie à défaut de scanner
  • le service est accessible 24h/24, 7j/7.

IMPORTANT : Ne transmettez qu’un fichier par document 
Ex : 1 bulletin de salaire sur 2 pages = 1 seul fichier, 
mais 2 bulletins de salaire = 2 fichiers différents

Vous souhaitez passer à la pratique ? Consultez le mode d'emploi !
Vous pouvez également demander l'aide d'un conseiller dans votre agence tous les matins.

Connaître le montant du SMIC

En application du décret n° 2016-1818 du 22 décembre 2016 , le salaire minimum de croissance (SMIC) a été revalorisé à 9,76 €.

 

Le SMIC ou Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance correspond à un salaire horaire en dessous duquel, légalement, aucun salarié ne doit être payé.


Cependant, certaines catégories de travailleurs (les jeunes de moins de 18 ans qui ont moins de six mois de pratique professionnelle, les jeunes apprentis, les jeunes en stage de pré-formation, les travailleurs handicapés) subissent un abattement sur le SMIC.


A compter du 1er janvier 2017, le SMIC horaire est porté à 9,76 € (au lieu de 9,67 € depuis le 1er janvier 2016), soit un SMIC brut mensuel de 1480,27 euros, sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires.

commentaires

CHANTILLY

Publié le 30 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE, HISTOIRE

CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY
CHANTILLY

Chantilly est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie. Située au cœur de la forêt de Chantilly, dans la vallée de la Nonette, elle se trouve au centre d'une agglomération d'environ 37.000 habitants. Au dernier recensement de 2012, la commune comptait 11.215 habitants appelés les Cantiliens.
Chantilly est mondialement célèbre pour son château, qui accueille en son sein les prestigieuses collections du musée Condé, et pour sa célèbre crème fouettée. Elle est également reconnue au niveau international pour ses activités hippiques : outre son hippodrome, sur lequel se déroulent notamment deux courses hippiques prestigieuses, le prix du Jockey Club et le prix de Diane, la ville et ses environs abritent le plus grand centre d'entraînement de chevaux de course de France.
Intimement liée à la famille de Montmorency du XVe au XVIIe siècle, puis à la famille de Condé du XVIIe au XIXe siècle, Chantilly se développe autour de son château et de ses dépendances. Longtemps constituée de quelques hameaux dispersés autour de son château, elle ne devient paroisse qu'en 1692, et son urbanisme remonte seulement au XVIIIe siècle. Elle devient, au début du XIXe siècle, un petit centre industriel pionnier, notamment dans la production de porcelaine et de dentelle, mais surtout un lieu privilégié de loisirs et de villégiature pour l'aristocratie et le milieu artistique, ainsi que le lieu de résidence d'une communauté anglaise, liée alors au monde du cheval. Aujourd'hui, la commune, située dans l'aire urbaine de Paris, voit 40 % de sa population active travailler en Île-de-France et ne présente pas de grandes entreprises sur son territoire. Avec ses centaines de milliers de touristes visitant son château et son parc, ainsi que son musée vivant du cheval, avec ses millions de visiteurs pour sa forêt, la ville se présente comme un des pôles touristiques les plus attrayants du nord de la région parisienne.

Visiter les Grandes Écuries du château de Chantilly, Musée Vivant du Cheval

Musée spécialement consacré au monde du cheval, le Musée Vivant du Cheval est un lieu emblématique pour les amateurs des chevaux. Situé à Chantilly dans le haut lieu européen de l’hippisme, le musée offre à ses visiteurs l’occasion d’admirer de près la beauté du monde de l’équitation. Installé dans les Grandes écurie du Château de  Chantilly il est  à proximité de l’hippodrome de la ville. 

Trente et une  salles d’exposition abordant divers thèmes sur le cheval vous feront  voyager dans un univers exceptionnel. Amateurs d’hippisme, amoureux de chevaux et simples visiteurs trouveront le bonheur dans ce musée d’exception. 

En 1978, Yves Bienaimé, un passionné de chevaux décida de fonder un musée consacré uniquement au cheval. Quatre ans plus tard, les Ecuries qui ne comptaient que 240 chevaux et 500 chiens ouvrent leurs portes au public avec dix salles d’exposition de collections personnelles.

Des Chevaux et des Poneys occupent encore les stalles datant de l’époque du duc d’Aumale.  
Harnais, costumes d’équitation et bien d’autres objets sont exposés pour le plus grand plaisir des amateurs. Différentes collections de mors, éperons, des fers à cheval, cartes postales et chevaux de bois anciens y sont exposés. 
L’art y trouve aussi sa place puisque le musée donne à voir aussi des milliers de tableaux, des estampes, des tissus, des tapisseries et des sculptures.

Avec les expositions proposées par le musée vivant du cheval et du Poney, trente disciplines équestres du monde entier sont présentées. Le cheval harnaché pour le dressage de haute école est une des pièces qui fait le charme du musée. Visiter ce musée est une des meilleures façons pour faire connaissance de l’univers du cheval et aborder les activités équestres liées à ce monde.

commentaires

EDUCATION

Publié le 29 Janvier 2017 par kate nana dans VIE QUOTIDIENNE, PICARDIE, LA SOCIETE, VIE POLITIQUE

EDUCATION

Nous n avions que le simple certificat études primaires  qui attestait de notre culture générale       QUI ETAIT UN EXAMEN FIABLE MAIS LA  ! AU SECOURS 

 

commentaires

l'illettrisme en Picardie

Publié le 29 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, valeurs, HISTOIRE

C'est Vous Qui Le Dites : nos questions sur l'illettrisme en Picardie...vos réponses

Ça devient une habitude !! La rédaction web de France 3 Picardie a encore posé son fauteuil rouge pour vous demander votre avis. Cette semaine, nous sommes allés à Abbeville (80) pour vous poser des questions sur l'illettrisme, le thème de Dimanche en Politique du 29 janvier.

© France 3 Picardie

 


Ce phénomène touche particulièrement notre région : 11% des Picards sont illettrés, alors que la moyenne nationale est de 7%. Trois points de plus que la moyenne nationale. L'Aisne est le département le plus touché par ce problème, avec 7,3 % des jeunes en grave difficulté de lecture. L'Aisne est en tête des départements métropolitains, devançant nettement la Somme (5,8%) et la Seine-Saint-Denis (5,4%).

L'illettrisme, ce n'est pas l'analphabétisme. Une personne illettrée a déjà reçu un apprentissage de la lecture mais n'en a pas acquis une maîtrise suffisante pour être autonome, selon les définitions de l'Agence nationale de lutte contre l'illettrisme (ANLCI).
commentaires

Thiérache : les anti-éoliens sont vent debout

Publié le 29 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, LA SOCIETE

Thiérache : les anti-éoliens sont vent debout

Ils se disent victimes de la présence d'éoliennes et souffrent de maux de tête et de vertiges. Un sujet qui inquiète visiblement, cet après-midi à Vervins, près de 300 personnes sont venues écouter un expert en prévention des risques des éoliennes.

© France 3 Picardie

 

 
Un projet de grand parc éolien en Thiérache du côté de La Hérie-la-Viéville fait des vagues. Entre 250 à 450 machines seraient implantées près du Hérie-la-Viéville, ce qui déplaît aux habitants. 

La résistance s'organise. A Vervins, une réunion d'information a regroupé près de 300 personnes, un succès pour les organisateurs. Elles sont venues écouter l'exposé d'un expert en prévention des risques, dont les travaux font autorité sur la question.

Certains riverains se disent malades : vertiges, maux de tête... Ils ressentiraient les effects nocifs des infrasons, des ondes sonores imperceptibles provoqués par le passage des pales devant le mât. 
commentaires

Météo France prévoit le pic de froid

Publié le 25 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, autres, valeurs

 

Picardie : le niveau 2 du plan Grand Froid activé

 

Couvrez-vous, il va faire très froid.
Couvrez-vous, il va faire très froid. © Radio France - Martine Bréson

Le niveau 2 du plan Grand Froid a été déclenché lundi soir dans la Somme, l'Oise et l'Aisne. Les conditions météo de saison incitent à surveiller notre consommation d'énergie. Et à se préoccuper des personnes âgées et fragiles à l'image de l'opération "un hiver bien entouré" de la ville d'Amiens.

C'est le début de la vague de froid prévue par Météo France, la première de cette ampleur depuis cinq ans. Les trois départements de l'ancienne Picardie, -Somme, Aisne et Oise- sont passés au niveau 2 du plan grand froid ce lundi soir. Un plan qui prévoit 46 places en plus, précisément, dans la Somme. Les maraudes du SAMU social et de la Croix-Rouge sont renforcées.

 

A Amiens, dans le cadre de ce plan Grand Froid, les personnes âgées ou en situation de handicap peuvent s'inscrire sur un registre du Centre communal d’action sociale (CCAS). Elles sont ainsi suivies et aidées en cas de verglas ou de neige par exemple. L'opération s'appelle "Un hiver bien entouré" et concerne un millier de personnes sur Amiens. Catherine Girard, la directrice du CCAS d'Amiens, interrogée par Hugo Brisset, a donné des précisions ce mardi matin sur France Bleu.

 

 
 

A l'image des mesures en cas de canicule, existe le dispositif Un hiver bien entouré, à Amiens

 

 

Si vous souhaitez vous inscrire, appelez le Centre Communal d’Action Sociale d'Amiens au 0 800 60 50 00.

Météo France prévoit le pic de froid ce mercredi matin

Sous abri, à 6h, ce mardi matin dans la Somme, Météo France a relevé des températures pas exceptionnellement froides : -4° à Oisemont, près de la baie de Somme, - 3° de Péronne à Montdidier, en passant par Amiens et Doullens et -2° à Abbeville.

Ce mercredi matin s'annonce légèrement plus froid encore, avec des minimales prévues jusqu'à -7° dans l'intérieur de la Somme. Ce qui signifie que les valeurs ressenties peuvent se situer entre -10 et -18°.

Du coup, on s'inquiète un peu côté électricité et énergie. "Il n'y a pas de coupures programmées" assure RTE. Mais réduire sa consommation d'électricité est conseillé dans ces périodes où on pousse le chauffage. Voici ce qu'en pensent des Amiénois rencontrés par Rosalie Lafarge pour France Bleu Picardie.

 

 
 

Tout le monde n'est pas prêt à surveiller sa consommation électrique

 

 

Face à cette vague de froid, la Préfecture de la Somme rappelle le danger de certains appareils de chauffage mal entretenus ou défectueux qui peuvent provoquer des intoxications au monoxyde de carbone.

 

Le plan Grand Froid - Visactu
 
commentaires

Pourquoi les villes françaises sont-elles parfois paralysées avec quelques centimètres de neige ?

Publié le 21 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, VIE POLITIQUE, AUTRES

Pourquoi les villes françaises sont-elles parfois paralysées avec quelques centimètres de neige ?
La neige est tombée abondamment, le 16 janvier 2017, sur Nancy (Meurthe-et-Moselle).
La neige est tombée abondamment, le 16 janvier 2017, 

Nous devenons parfois la risée du monde. Et les usagers, les automobilistes, s’interrogent. 

Sortons le thermomètre et la calculatrice

En janvier à Montréal, au Canada, il fait en moyenne -10 degrés, mais la température peut descendre jusqu'à -35. Il tombe en moyenne deux mètres de neige en cumulé par hiver.

L’agglomération de deux millions d’habitants est équipée de pas moins de 400 déneigeuses (certaines pour les routes, d’autres pour les trottoirs). La neige est ensuite chargée sur des camions pour l'évacuation. Bon an mal an, le déneigement représente 300.000 voyages de camions.

Un budget de 22 millions d'euros pour 400 déneigeuses

S’il fallait acheter 200 déneigeuses de rue à 100.000 € pièce, et 200 déneigeuses de trottoir à 10.000€, le budget serait de 20 millions, plus 2 millions, soit  22 millions d’euros ; en gros le prix d’un collège, de deux piscines, ou de cinq gymnases, sans compter les frais de fonctionnement. C'est tout simplement impensable. 

Inversement : quel intérêt de dépenser une si grosse somme pour un événement qui ne survient que quelques jours dans les communes du Sud, une fois tous les cinq ou dix ans?  C’est plus qu’impensable, c’est absurde. C'est pourquoi les municipalités limitent leurs achats d’équipements spéciaux, et recourent le plus souvent à des partenariats avec des entreprises de travaux publics.

Raisonnons par l’absurde

Que diriez-vous s’il n'y avait pas de piscine dans votre ville, parce que tout l'argent a été investi dans des chasse-neige, au cas où les rues soient bloquées quelque jours dans quelques années ?  Vous seriez furieux et vous auriez, cette fois, une bonne raison d’être furieux.

Jusqu’à preuve du contraire. 

commentaires

Hénonville (60) : il offre ses chambres aux SDF sur Facebook. Sa publication cartonne

Publié le 21 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, politique actuelle, LA SOCIETE

Hénonville (60) : il offre ses chambres aux SDF sur Facebook. Sa publication cartonne

Tout est parti du constat simple qu'il fait très froid en ce moment en Picardie, que de nombreux sans-abris n'ont pas de places d'hébergement et que lui a 6 couchages libres à offrir. Il n'en fallait pas plus pour que Facebook s'emballe...

 

© Facebook GérardMonsieurHuîtres

© Facebook GérardMonsieurHuîtres

 

Son profil Facebook est tout en sobriété et ne dit pas grand'chose de lui : son :ie d'habitation à Hénonville dans l'Oise, les photos d'un chat à la mine parfois patibulaire et envahissant (comme tous les chats me direz-vous!!), un pseudo qui n'est autre que son surnom dans son village et le partage d'une annonce postée sur le Bon coin pour la vente de la maison d'un ami...

C'est tout ce que sa page nous qu'on apprend de Gérard MonsieurHuîtres. Pas de publications politiques ou engagées, pas de critique du système, bref rien que du très lisse...Et pourtant, lundi 16 janvier à 23h47, Gérard MonsieurHuîtres poste un statut qui en dit plus sur la personnalité de cet homme que tout le reste de sa page. Une proposition d'une portée humaine énorme mais qui étonne par la simplicité de sa formulation, comme si ce qu'il offre va de soi : 
 


Une proposition sans accent militant, juste de la générosité à l'état brut. Gérard ne pensait pas que les choses s'emballeraient à cette vitesse. C'était compter sans la force des réseaux sociaux : 3 jours après sa publication, le post enregistre 83.400 partages, 23.400 likes et 5.572 commentaires. "Il est parti en Belgique, en Afrique...c'est dingue", s'étonne cet ancien livreur en boulangerie au chômage depuis plusieurs mois qui ne touche actuellement que l'équivalent du SMIC.

Déjà au complet


Le succès est immédiat. A peine 24h après son post, sa publication est devenue virale : plus de 250 demandes d'amis, 23.000 partages, plus de 1.300 commentaires et 5.000 likes....Et ça marche : 2 SDF occupent déjà l'une des chambres laissées libres par les enfants de son ex-compagne. Un couple qui vit dans une voiture près de Beauvais doit arriver ce jeudi soir ainsi qu'une jeune femme à la rue. "Je suis complet, explique Gérard. Une autre personne doit arriver ce matin. Évidemment, c'est provisoire. Mais s'ils partent dans une semaine ou 2, au moins, ils auront eu une semaine ou 2 de répit".
 

"L'individualisme d'aujourd'hui, c'est horrible"


Au téléphone, Gérard a des larmes dans la gorge quand il explique la raison de son geste : "ce qui m'a ému, ce sont tous les gens qui m'ont contacté pour que je les aide et que je ne peux pas aider. Une dame m'a écrit pour me demander de l'héberger : elle dort depuis 3 jours dans la rue avec son fils de 11 ans. Mais elle est à Nîmes. Alors je vais l'appeler cet après-midi pour trouver avec elle une solution".

Puis Gérard parle de colère mais une colère sans violence : "ce qui est inadmissible, c'est que tout le monde pourrait faire ce que je fais. Des petites choses comme ça : tout le monde a un canapé chez soi. Même s'il ne s'ouvre pas, il peut accueillir quelqu'un pour quelques nuits. On peut ouvrir des gymnases, des salles des fêtes pour que personne ne dorme dans le froid. Tout le monde attend tout des autres mais personne ne fait rien pour eux. L'individualisme d'aujourd'hui, c'est horrible".

De nombreux messages de soutien


Un individualisme qui semble avoir un peu craqué sous la force de la générosité de Gérard; et le succès de sa publication semble lui avoir redonné foi en l'Homme : 

commentaires

Précarité énergétique : des habitants de Beauvais tirent la sonnette d'alarme

Publié le 21 Janvier 2017 par kate nana dans PICARDIE, VIE QUOTIDIENNE, autres, valeurs, politque actualité

Précarité énergétique : des habitants de Beauvais tirent la sonnette d'alarme

Depuis 2 mois, une soixantaine de Beauvaisiens tentent de persuader leur bailleur d'effectuer des travaux d'isolation dans leur logement. Ils dénoncent une précarité énergétique, avec des traces d'humidité et de moisissures sur les murs. 

© France 3 Picardie
 
Depuis novembre, les riverains des rues Ronsard et Rabelais, dans le quartier Saint-Jean à Beauvais, se sont regroupés en Amicale des locataires pour peser davantage face à Picardie Habitat. Cet hiver, avec les températures très froides, la facture de ces habitants a en effet flambé. 

La soixantaine de locataires se plaint de la mauvaise isolation de leurs appartements, traces d'humidité et de moisissures à l'appui. Difficile de dépasser les 18°C dans certains logements...

L' association de défense des locataires exige donc des travaux d'isolation conséquents. Le bailleur Picardie habitat a reçu les plaignantes mais refuse de parler de précarité énergétique dans ces logements. Selon eux, la situation est loin d'être critique, avec une consommation de plus de 400 kilowatt.

Picardie habitat  s'engage néanmoins à effectuer des vérifications et des travaux au cas par cas dans les logements, pour permettre aux habitants à diminuer leur facture énergétique.
commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>