Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Verneuil sous coucy par kate nana

Bienvenue sur ce blog ! Merci pour vos passage et bonne lecture !!

PARLEZ VOUS PICARD ?

Publié le 1 Décembre 2016 par katenana

Des cmins pi des poéyis sans nom

PUBLIÉ LE 

« Plus de 4 000 panneaux de signalisation de communes s’effacent prématurément sur les routes de la Somme » (Chés jornals).

Ch’Dur :

Conme énhui, oz ainmons coér bien nos proumner, l’un pi l’eute, su chés cmins d’pèr ichi. Ti point vrai, ch’Mo ? Oz intind chés moégneux qu’i cant’t, o voèt chés djais qu’i trécop’té chés cavèes d’éne haille à l’eute, o rinconte du monne, o s’dit bonjour in passant…

Ch’Mo :

Pi oz intind chés tronchonneuses détchirer chés abes, et pi chés quouades foaire un buzin des chint mille diabes in défonçant chés lordiéres… Vient un momint qu’chés cmins i sont télmint cangès, qu’o n’érconnoait meume pu doù qu’oz est. Est coér pu pire quante i n’y-o meume pu d’potieux d’indication pour savoér à doù qu'oz est.

Ch’Dur :

Est vrai, ch’qué tu dis. L’pire, ch’est quante chés fabritchants qu’i n’sont meume point capabes d’inscrire chés noms aveuc dol peinture qu’al tient.

Ch’Mo :

Écmint, o ?

Ch’Dur :

Din tout ch’départémint d’la Somme, i y-o pu du mitan d’chés potieux d’indication qu’chés lettes i sont défacèes pèr éch solé. Ch’est dol peinture éd brin, qu’il o mis ch’fabritchant. Et pi ch’conseil départémintal il o portè plainte, pour qu’i fuch’t érfoaits à neu.

Ch’Mo :

Il o raison, ch’conseil départémintal. Arrivè lo, si ch’est pour avoér des potieux d’indication sans indications, i n’ont qu’à canger d’fornicheux.

Ch’Dur :

Et pi sais-tu, tous chés potieux d’villages in picard qu’il avoai’t tè posès i y-o troés-quatre ans, ch’est du pèré ! Et pi ch’est l’meume conseil qu’i zz’avoait acatès au meume fornicheux, pour un bieu sou, coér.

Ch’Mo :

Est vrai ch’qué tu dis : à doù qu’i sont passèes, chés lettes ?

Ch’Dur :

Involèes ! O n’voèt pu chés lettes, o bien o nin voèt pu qu’él mitan. I péroait qu’éch fabritchant il o consinti à zzé canger.

Ch’Mo :

Coér bien. Conme o, chés potieux in picard i sront neus. I nn’avoai’t posè quasimint un chint, pour 22 conmeunes din la Sonme.

Ch’Dur :

Note bien qu’i nin rèste coér sept chint soéssante, éd conmeunes à sous-titrer in picard, din la Sonme, sans compter chés hameaux, chés cinses et pi chés liudits. Bon, i n’sont pététe point à mette tértous in picard, mais si o mettroait seulmint chés pus originals, él réstant i poro coér atténne un molé.

Ch’Mo :

Oui, ch’Dur, i poro atténne qu’éch fornicheux il euche érfoait dol peinture. Et pi point dol peinture à l’ieu, qu’pèr ichi a n’tient point.

 

***

LEXIQUE

Djai : geai. Trécoper : traverser. Cavèe : chemin creux. Lordiére : ornière. Défacèes : effacées. Qu’i fuch’t : qu’ils soient. Fornicheux : fournisseur. Poro : pourra.

c est çà le picard

Commenter cet article